Expired Nouvelles - Les conditions météo derrière les ouragans - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Certains facteurs météo se cachent derrière la formation des systèmes tropicaux.

Les conditions météo derrière les ouragans


Trouver votre prévision
    Joey Olivier
    Chef contenu éditorial - MétéoMédia

    Dimanche 14 juin 2015 à 14 h 15 - Certains facteurs météo se cachent derrière la formation des systèmes tropicaux dans les océans et les mers.

    Pour qu’un ouragan se développe, la température de l’eau doit être d’au moins 26 °C. C’est pour cette raison que le début officiel de la saison est le 1er juin, car de façon générale, l’eau atteint cette température dans le sud de l’Atlantique à cette période. La saison se termine officiellement le 30 novembre

    Eau chaude
    Plus l’eau est chaude, plus un ouragan peut prendre de la vigueur et se déplacer. Par exemple, en 2012, la température de l’eau est l’une des causes qui a fait en sorte que l’ouragan Sandy a réussi à remonter jusqu’à la côte est des États-Unis. À l’époque, il a frappé la ville de New York alors qu’il était de catégorie 1. 

    Faible cisaillement
    Un autre ingrédient est le faible cisaillement des vents. Il faut donc qu’il y ait peu de changements de direction et de vitesse des vents en altitude. Pour survivre et gagner en intensité, le cœur de l’ouragan doit rester stable.

    Allergique à la terre
    Pour maintenir son intensité, un système tropical ne peut survivre très longtemps lorsqu’il touche terre. Cette friction avec la terre lui prend de l’énergie et il perd de sa vigueur rapidement. 

    L’humidité comme carburant
    Finalement, l’humidité est le carburant de l’ouragan et de la tempête tropicale. C’est pour cette raison que ces systèmes se développent dans les océans et les mers. Ils ont besoin de l’humidité de l’eau pour grossir. 
    Un ouragan typique se déplace à une vingtaine de km/h et la vitesse de ses rafales peut dépasser les 300 km/h, avec une moyenne de 175 km/h. Ce système massif et puissant s'étend sur 500 km et compte un diamètre de 20 à 40 km. Le centre, endroit qu'on appelle l'œil de l'ouragan, est une zone calme, tandis que les vents les plus redoutables l’entourent.

    Le centre (aussi appelé oeil) est la zone la plus calme de l'ouragan.

    Ouragan, cyclone ou typhon?

    Ouragan vient du mot « Hunraken », dieu des tempêtes chez les Indiens des Caraïbes. Dans la mythologie sud-américaine, Hunrakan est le dieu des tempêtes, du vent et du feu. Ce dieu aurait également participé à la création de l’humanité.  Selon une légende, ceux qui osent le déplacer subissent sa colère.

    Les systèmes tropicaux sont une perturbation météorologique évolutive connue sous divers noms à travers le monde : ouragan dans l'Atlantique Nord et le Pacifique Nord-Est, typhon dans le Pacifique Nord-Ouest et simplement cyclone ailleurs.

    Intensité des systèmes tropicaux

    • Dépression tropicale : vents à moins de 63 km/h
    • Tempête tropicale : vents de 63 à 118 km/h; c'est à ce stade que la tempête est nommée
    • Ouragan : vents supérieurs à 119 km/h; l'ouragan conserve son nom de tempête

    Avec la collaboration d’Annie Sauvesty, rédactrice-réviseure à MétéoMédia. 

    Default saved
    Close

    Chercher un endroit

    Close

    Connexion

    S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité