ExpiredNouvelles - Le Québec pourra-t-il garder sa chaleur jusqu’en juillet? - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC
MES ENDROITS:

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles
TENDANCE 30 JOURS

Le Québec pourra-t-il garder sa chaleur jusqu’en juillet?


Joey Olivier
Rédacteur Web - MétéoMédia

Mardi 12 juin 2018 à 13 h 10 - Selon la Tendance 30 jours, le Québec réussira à conserver sa chaleur estivale jusqu’à la mi-juillet. Il y aura quelques baisses ici et là, mais l’été ne devrait pas s’effondrer en cours de route. Le patron météo ne sera cependant pas propice aux canicules extrêmes et prolongées.


À lire également : Un bel été qui risque de s’essouffler au Québec


Si vous aimez les températures confortables, sachez que la dynamique estivale actuelle restera favorable à une chaleur stable. « Le patron sera positif pour deux raisons.

D’abord, le fond d’air frais (comme ce fut le cas le week-end dernier) devrait s’estomper pour de bon dans le sud du Québec et en Ontario. Ensuite, ce type de régime ne favorise pas le passage de gros systèmes dépressionnaires pouvant engendrer de longues périodes de pluie », indique André Monette, chef météorologue à MétéoMédia.

18 au 24 juin : une chaleur stable

La particularité de la semaine prochaine est le maintien d’une chaleur assez stable. Le dôme d’air froid restera au nord du Québec, ce qui permettra aux villes situées dans le sud de la province de rester dans des températures saisonnières, voire au-dessus de la moyenne.

Le contexte atmosphérique ne sera pas favorable aux grosses dépressions. Donc, oui il y aura probablement des averses, mais il serait étonnant de voir plusieurs jours consécutifs avec de la pluie.

joey_le_bon_1.jpg

Températures moyennes le 30 juin : 

  • Val-d’Or : 23 ˚C 
  • Gatineau, Montréal : 26 ˚C 
  • Sherbrooke : 24 ˚C 
  • Québec et Saguenay : 24 ˚C 
  • Rimouski : 22 ˚C 
  • Gaspé : 22 ˚C 
  • Sept-Îles : 19 ˚C


25 juin au 1er juillet : remontée généralisée d’air chaud

Selon les modèles météo actuels, la grande majorité des villes du Québec et de l’Ontario profiteront pleinement d’un influx d’air chaud en provenance des États-Unis. C’est au cours de cette période que les températures pourraient être les plus élevées.

« La chaleur proviendra notamment du golfe du Mexique, ce qui signifie également qu’il y aura davantage d’humidité dans l’air », spécifie André Monette. On peut donc s’attendre à des poussées de temps chaud et humide.

joey_chaud_et_humide.jpg

2 au 15 juillet : fidèle à un été traditionnel

Selon les prévisions actuelles, la première moitié du mois de juillet ne s’aligne pas pour être extrême ni dans le froid ou le chaud. La chaleur devrait cependant être davantage concentrée dans le sud de la province puisque le fameux dôme d’air frais qui se trouvera au nord du Québec risque de descendre occasionnellement.

Le temps frais pourrait donc être plus fréquent dans le centre de la province. « On peut donc dire que la première moitié de l’été sera fidèle à un été normal. Les conditions ne seront pas nécessairement propices à la formation d’orages, sauf lors des transitions entre les masses d’air chaud et froid », conclut André Monette.

joey_le_bon_3.jpg


À VOIR ÉGALEMENT : UN NUAGE ARC-EN-CIEL AU QUÉBEC :




Orages violents imminents : voici les zones à risque
Un arc-en-ciel dans les nuages !? Explications.
Un week-end (presque) parfait ?
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité