Expired Nouvelles - Aperçu avril : une bonne et une mauvaise nouvelle - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles
Bonne nouvelle pour le mois d’avril : la douceur printanière réussira enfin à s’installer au Québec. Mais...
APERÇU AVRIL

Aperçu avril : une bonne et une mauvaise nouvelle


Joey Olivier
Chef contenu éditorial - MétéoMédia

Mercredi 29 mars 2017 à 11 h 28 - Bonne nouvelle pour le mois d’avril : la douceur printanière réussira enfin à s’installer au Québec. La majorité des villes de la province pourront dire adieu au froid mordant de l’hiver, surtout durant la deuxième semaine. La mauvaise nouvelle cependant est que le temps plus frais que la normale devrait dominer la deuxième moitié du mois.


À lire également : 5 signes que le printemps arrive


Le mois commencera avec un souvenir hivernal dans l’extrême sud du Québec le 1er avril, mais le patron météo s’inversera par la suite jusqu’au 7 avril.

Les températures reviendront dans les normales de saison la semaine prochaine. « Il y aura un déblocage atmosphérique qui fera en sorte que le dôme d’air froid qui a marqué le mois de mars perdra de son emprise sur le Québec. La douceur en provenance de l’Ouest canadien pourra donc nous atteindre », confirme André Monette, chef météorologue à MétéoMédia.

Du 8 au 15 avril : le grand décollage

Le moment important de la transition vers la chaleur du printemps sera du 8 au 15 avril. Selon les modèles actuels, on prévoit des températures au-dessus de la moyenne dans la majorité des villes du Québec tout comme dans le reste de l’Amérique du Nord.

15 au 30 avril : de retour dans le creux

La mauvaise nouvelle pour ceux qui souhaitent ressentir de la chaleur à tout prix est que le patron météo favorise le retour d’un creux d’air plus frais que la normale à partir du 15 avril.

Ce retour du balancier pourrait freiner quelque peu les ardeurs du printemps. Il faut cependant mettre cette fraicheur en contexte puisque la moyenne à Montréal à la fin du mois est de 16 ºC.

« Dans ce contexte, il serait étonnant de revoir de la neige dans l’extrême sud du Québec », conclut André Monette.

En moyenne, on enregistre les derniers 5 cm à la fin de mars à Gatineau et Montréal. Ailleurs au Québec, les probabilités de recevoir la même quantité en avril restent bonnes.

Statistiquement parlant, la ville de Gaspé (25 avril) est la dernière à recevoir de la neige.

À VOIR ÉGALEMENT : LE PRINTEMPS EN 5 CHIFFRES :

5 signes que le printemps arrive
Un autre été prometteur en vue au Québec
Quatre facteurs peuvent changer le cours du printemps
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité