Expired Nouvelles - Le Québec coincé dans les bas-fonds de l’hiver - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Le creux de l'hiver s'étire au Québec.

Le Québec coincé dans les bas-fonds de l’hiver


Joey Olivier
Chef contenu éditorial - MétéoMédia

Mercredi 11 février 2015 à 9 h 27 - Avez-vous l’impression que le froid est plus intense et soutenu depuis le 1er janvier? Si c’est le cas, votre perception est juste, puisque les moyennes de températures sont nettement sous les normales depuis un mois et demi. Et cette période, considérée comme le creux de l’hiver, s’étendra au moins jusqu’à la semaine prochaine.

Du 1er janvier au 9 février, Montréal se situait 2 °C sous les normales de saison, ce qui est considérable en climatologie. On a enregistré une moyenne de -12,5 °C durant cette période en 2015. En 2014, alors que la province connaissait l’un de ses pires hivers depuis 20 ans, la moyenne a été de -10,1 °C.

Pas de redoux en janvier

La basse moyenne des températures s’explique en partie par le manque de redoux en janvier. Habituellement, les épisodes de douceur permettent à la moyenne de remonter quelque peu. « Montréal a enregistré trois vagues de froid et le mois de janvier 2015 a été le plus froid (-12 °C) des 5 dernières années, en comparaison avec la normale de -10 °C », explique Bertin Ossonon, météorologue à MétéoMédia.

Festival de records à Fermont

Une autre statistique montre la tournure extrême de l’hiver 2015. La ville de Fermont a enregistré 4 nouveaux records de froid. Celui du 3 février 2015 (-46,8 °C) se classe en deuxième position après celui du 17 février 1973 (-47,8 °C). Les trois autres records, qui occupent le 4e, 6e et 7e rang, ont été établis en 2015.

Un creux qui s’étire

La période de la mi-février est considérée comme la « fin » du creux de l’hiver, mais tout indique qu’il se prolongera. « Cette année, si les prévisions des 5 prochains jours se concrétisent, la température moyenne sera de -13°C, soit 3 °C plus froids que l’année dernière à Montréal. La normale pour la même période concernant la température moyenne est de -10°C », ajoute le météorologue. Pendant la période du 1er janvier au 15 février 2014, la température moyenne était d’environ -10°C.

Pas nécessairement un hiver record

Le creux de l’hiver 2015 est certainement très rude, mais on ne peut pas encore parler d’un hiver historique. Les données devront être compilées du 1er décembre au 28 février (hiver climatologique). Et avant le 1er janvier 2015, les températures n’ont pas été aussi froides qu'après le temps des Fêtes. En fait, les températures moyennes ont été 2 degrés au-dessus de la normale en décembre 2014.


À VOIR ÉGALEMENT : QU'EST-CE QU'UN HIVER NORMAL? :


Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité