Expired Nouvelles - Le mois de septembre 2014 le plus chaud de l’histoire - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles
Septembre 2014 le plus chaud de l'histoire

Le mois de septembre 2014 le plus chaud de l’histoire


Joey Olivier
Chef contenu éditorial - MétéoMédia

Jeudi 16 octobre 2014 à 11 h 55 - Le mois de septembre 2014 trône désormais au sommet de la liste des plus chauds de l’histoire depuis 1880, selon des données récentes de la NASA.

Cette analyse de la Goddard Institute for Space Studies (GISS) confirme que la température dans le monde a été de 0,77 °C au-dessus de la moyenne en septembre 2014, ce qui déclasse le mois de septembre 2005, qui avait été de 0,73 °C plus chaud que la normale.

Cet écart semble minime à première vue, mais il confirme une tendance lourde au réchauffement. Selon la GISS, 8 des 10 mois de septembre les plus chauds ont été enregistrés au cours des dix dernières années. Les deux autres étaient ceux de 2002 et 2003.

Les zones en rouge sur la carte sont celles où les écarts de températures (aussi appelé anomalie) sont les plus élevés. (Photo : Goddard Institute for Space Studies)

Les zones en rouge sur la carte sont celles où les écarts de températures (aussi appelé anomalie) sont les plus élevés. (Photo : Goddard Institute for Space Studies)

Les zones en rouge sur la carte sont celles où les écarts de températures (aussi appelé anomalie) sont les plus élevés. (Photo : Goddard Institute for Space Studies)

Les hausses de températures les plus significatives, voire alarmantes, ont été enregistrées en Antarctique et en Arctique.

L’impact sur le climat mondial semble, alors inévitable puisque les deux pôles agissent comme un système de refroidissement sur l’ensemble de la planète.

La période de référence se situe entre 1951 et 1980, étant donné que ces 30 années sont les plus « stables » et les plus près de notre époque au chapitre des températures. Notez également que les données climatiques sont compilées depuis 1880.

L’autre fait notable provenant des données de la GISS est que depuis 1995, on a enregistré des écarts positifs tous les mois. C’est donc dire que les moyennes mensuelles sont toujours plus élevées que la moyenne depuis plus de 20 ans, soit 247 mois consécutifs.

Avec la collaboration spéciale de Scott Sutherland, météorologue et blogueur à The Weather Network


Reboiser l'équivalent de l'Inde, est-ce possible?
Poussée de chaleur historique au Québec cette semaine
La chaleur a pris le dessus en septembre
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité