ExpiredNouvelles - Avant d'installer votre abris d'auto, pensez à ceci! - MétéoMédia

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia

Europe

Nouvelles
Les tempêtes de vent à l’automne, ça ne pardonne pas!
AUTOMNE

Avant d'installer votre abris d'auto, pensez à ceci!

chargement de la vidéo...

Joey Olivier
Rédacteur Web - MétéoMédia

Vendredi 13 octobre 2017 à 10 h 09 - L’automne est une saison propice au développement de tempête de vent. Les tempêtes de vent à l’automne, ça ne pardonne pas! Surtout si votre abri d’auto est mal fixé ou que le mobilier de jardin n’est pas très solide.


À lire également : Ça y est! La grande noirceur approche.


À NOTER :

  • La majorité des municipalités permettent l'installation des abris d'auto dès le 15 octobre.
  • En moyenne, on compte environ sept tempêtes de vent à travers le Québec durant un automne. Il n’est pas rare que durant une tempête de vent, on enregistre des rafales dépassant 90 km/h.


Un exemple extrême est celui du 1er novembre 2013, alors que des vents dépassant 100 km/h ont causé 350 000 pannes de courant.

En 2012, les câblages d’un immense arbre de Noël, d’une hauteur dépassant 22 mètres, ont cédé à Sherbrooke, alors qu’on enregistrait des rafales de 81 km/h dans le sud de la province.

En 2011, le même phénomène a engendré plus de 30 000 pannes au Québec, avec des rafales de 90 km/h enregistrées à l’île d’Orléans.

Photo : Miata, Blainville, Québec, 20 novembre 2010

Photo : Miata, Blainville, Québec, 20 novembre 2010

La recette d’une tempête automnale

L’ingrédient principal de ce type de tempête est le contraste de température entre les masses d’air chaud et froid. À l’automne, le climat est en transition de l’été à l’hiver, ce qui ouvre la porte à des variations de température rapides.

L’intensité de ces tempêtes dépendra de la différence de températures entre le chaud et le froid. Les deux se livrent donc une bataille dans l’atmosphère. D’un côté, les Bleus (l’air froid) et de l’autre, les Rouges (l’air chaud), tentent de gagner du terrain.

Plus le contraste est élevé, plus les tempêtes sur la ligne de combat (courant-jet, vents dominants) seront intenses. On retrouve cette même dynamique au printemps, mais à l’inverse. C’est-à-dire que l’air doux remonte et repousse l’air froid.

Environnement Canada émet son avertissement de vents lorsque ceux-ci soufflent à 70 km/h ou plus, ou lorsque les rafales dépassent les 90 km/h.

Photo : Auteur inconnu, Forestville, Québec, 4 octobre 2010

Photo : Auteur inconnu, Forestville, Québec, 4 octobre 2010

Sept-Îles au sommet des records

Au chapitre des rafales maximales enregistrées au Québec, Sept-Îles (122 km) détient le record pour le mois d’octobre, mais aussi celui de novembre, avec une rafale de 130 km/h, enregistré le 27 novembre 1963.

C’est aussi Sept-Îles qui détient le record de décembre, avec une rafale de 159 km/h (17 décembre 1960).

À VOIR ÉGALEMENT : QUELLES SONT VOS CHANCES DE VOIR LA NEIGE AVANT NOËL ? :

De la neige avant Noël? Voici vos chances.
Ça y est! La grande noirceur approche.
La saison des couleurs compromise. Voyez pourquoi.
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité