ExpiredNouvelles - La guerre aux pissenlits est une mauvaise idée - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC
MES ENDROITS:

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles
Les pissenlits figurent sur la liste des fleurs les plus détestées depuis plusieurs décennies.
ENVIRONNEMENT

La guerre aux pissenlits est une mauvaise idée


Joey Olivier
Rédacteur Web - MétéoMédia

Mercredi 7 juin 2017 à 14 h 30 - Les pissenlits figurent sur la liste des fleurs les plus détestées depuis plusieurs décennies. Cette mauvaise réputation a longtemps été alimentée par les fabricants de produits chimiques destinés à les éradiquer. Pourtant, cette plante n’est pas aussi menaçante et néfaste qu’on tente de le faire croire.


À lire également : La pire peste des plantes envahissantes


« C’est en fait le marketing qui a convaincu le monde que le pissenlit n’était pas bon. Imaginez, on a créé une hantise, on fait la guerre aux fleurs. Est-ce qu’il y a des choses plus importantes aujourd’hui?... C’est quand même un peu fou! », fait valoir Edith Smeesters, biologiste et auteure.

Officiellement, cette plante est considérée comme étant nuisible selon le guide du Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et dl'Alimentation du Québec. Pourtant, mis à part le fait qu'elle est jaune et sa facilité à se propager, il est difficile de lui reprocher de nuire à l’environnement. Mme Smeesters croit au contraire que cette fleur a un impact plus positif que négatif.

« Ce sont les premières fleurs que les abeilles peuvent aller butiner alors nos pauvres abeilles, faut les aider un peu », ajoute-t-elle. La biologiste ajoute que les pissenlits sont surtout victimes d’une mauvaise perception de la population en général. C’est aussi une valeur ajoutée sur votre pelouse. 

« En fait, il vient améliorer le sol, car la racine du pissenlit est comme un pivot qui entre dans le sol. Ça va faire comme un clou qui entre profondément et qui va chercher les minéraux en profondeur et qui les ramène à la surface et quand le pissenlit meurt, ça fait une bulle d’aération donc la nature nous aide, mais on ne veut pas l’écouter… On suit des standards de beauté qui nous sont imposés » conclut-elle.

Alors, les pissenlits et vous, êtes-vous devenus des amis? D’après un reportage de Mireille Roberge, journaliste à MétéoMédia.

À VOIR ÉGALEMENT : LA PIRE PESTE DES PLANTES ENVAHISSANTES :


REPORTAGE : UNE PLANTE QUI BRÛLE LA PEAU :

Les arbres urbains augmentent la pollution
La pire peste des plantes envahissantes
Une plante dangereuse continue de proliférer au Québec
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité