Expired Nouvelles - Inondations au Québec : des niveaux qui tardent à baisser - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Notre reporter Mireille Roberge s'est rendue sur place à Sainte-Thérèse.

Inondations au Québec : des niveaux qui tardent à baisser


MétéoMédia
La rédaction

Lundi 10 avril 2017 à 8 h 45 - La situation au Québec ne s'est pas encore stabilisée. Les importantes précipitations de la semaine dernière ont contribué à faire déborder plusieurs bassins et la plupart demeurent encore sous surveillance. 


À lire également : Un nouvel outil pour lutter contre les nids-de-poule


Près de 85 mm de pluie ont été reçus dans le sud du Québec la semaine dernière. Avec la fonte de la neige et des glaces, les importantes précipitations ont contribué à faire déborder plusieurs cours d'eau.

On rapporte encore plusieurs inondations mineures et moyennes dans l'extrême sud de la province. Heureusement, dans la plupart des cas, les niveaux montrent une tendance à la baisse. 

Les cours d'eau présentement en état d'inondation sont: 

- Fleuve Saint-Laurent, au niveau du lac Saint-Pierre et de Sorel-Tracy;

- Lac des Deux-Montagnes, à Sainte-Anne-de-Bellevue et à Pointe-Calumet.

De nombreux bassins sont aussi sous surveillance, car ils présentent toujours un risque d'inondation : 

- Fleuve Saint-Laurent à Lanoraie, Port-Saint-François et à Contrecoeur.

- Rivière Beaurivage, à Saint-Étienne;

- Rivière Chaudière, à Saint-Lambert-de-Lauzon, à Beauceville, au barrage Innergex et à Saint-Joseph;

- Rivière des Milles îles au barrage du lac des Deux-Montagnes et à Bois-des-Filion;

- Rivière des Prairies, au niveau des rapides du Cheval Blanc;

- Rivière Famine à Saint-Georges.

Alors que de nombreuses mesures montrent une tendance à la baisse, d'autres grimpent toujours. La situation tarde à se stabiliser alors que le réchauffement accélère la fonte des neiges. Consultez le tableau de surveillance de crue des eaux du Service de sécurité publique du Québec pour plus de détails.


Explication du phénomène :

Avec la hausse des températures, le sol dégèle et se gorge d’eau. La fonte de la neige et de la glace s'ajoute à cette quantité d’eau qui souvent provoque la saturation du sol. Lorsqu’une rivière ou un cours d’eau voit son niveau grimper en raison de la glace et d’averses importantes, le sol devient incapable d’absorber plus d’eau. C’est alors que le terrain se retrouve inondé.

La pluie reçue la semaine dernière a contribué aux nombreux débordements.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité