Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia

Europe

Nouvelles
Après une brève accalmie qui aura permis aux niveaux de diminuer à plusieurs endroits, voilà que la pluie laissée jusqu'à ce week-end aura contribué à une nouvelle hausse de plusieurs cours d'eau.

Inondations : nombre de débordements à la hausse

chargement de la vidéo...

MétéoMédia

Lundi 24 avril 2017 à 7 h 56 - Après une brève accalmie qui aura permis aux niveaux de diminuer à plusieurs endroits, voilà que la pluie laissée jusqu'à ce week-end aura contribué à une nouvelle hausse de plusieurs cours d'eau.


À lire également : En images : une partie du Québec noyée sous les eaux


La situation demeure critique à plusieurs endroits. C'est le cas notamment de Rigaud où l'état d'urgence a été décreté la semaine dernière suite à une crue historique qui a forcé l'évacuation de centaines de résidences. La Ville confirme que l'eau a commencé à se retiré, mais craignait qu'encore plusieurs résidents demeuraient isolés. 

L'état d'urgence a aussi été déclaré à Saint-André-Avellin alors que la rivière de la Petite Nation a envahit les rues du village, débordant de plus de 2,4 mètres. La situation s'est depuis stabilisée pour le village de l'Outaouais et l'heure est au bilan. La Ville promet même de venir en aide aux résidents dans leur réclamation d'assurances. 

Le nombre de cours d'eau en cours d'inondation a de nouveau été revu à la hausse suite aux précipitations du week-end. Si la semaine sera plus calme en termes de pluie pour le sud et l'ouest de la province, on prévoit un début de mai plutôt arrosé, ce qui pourrait de nouveau exacerber la situation. 

Voici les cours d'eau qui connaissent des débordements :

- Fleuve Saint-Laurent

- Rivière de la Petite Nation

- Lac des Deux Montagnes

- Lac Maskinongé

- Lac Saint-Louis

- Rivière Désert

- Rivière des Mille Îles

- Rivières des Outaouais

- Rivière Maskinongé

- Rivière Mastigouche

- Rivière Rouge

Les dommages se multiplient 

En raison des importantes chutes de pluie de la semaine dernière et de la fonte de la neige, le printemps humide et le mois d'avril pluvieux auront été à l'origine de bien des dégâts. C'est le cas notamment d'une doline qui s'est formée le 7 avril en bordure de l'autoroute 25 dans les Laurentides, ce qui en a forcé la fermeture. Ce tronçon de la route restera d'ailleurs fermé encore plusieurs semaines. À Rawdon dimanche soir, la chaussée de la route 341 s'est aussi affaissée, ce qui a forcé l'évacuation de résidents. 

Près de Rawdon, c'est la chaussée de la route 341 qui s'était affaissée le 16 avril dernier en raison des intempéries et des inondations.

Sources : Hydro Météo | Sécurité publique du Québec


À VOIR : Que faire en cas d'inondation?


Un glissement de terrain de grande ampleur en Mauricie
Le Québec prisonnier dans un printemps moche
La chaleur ne sera pas de retour avant longtemps

Laisser un Commentaire

Que pensez-vous de cette question? Participez à la conversation.
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close