ExpiredNouvelles - Important glissement de terrain en Mauricie - MétéoMédia

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia

Europe

Nouvelles
Glissement de terrain de la taille d’un terrain de baseball à Saint-Luc-de-Vincennes. Les détails ici : https://goo.gl/8kb4rS

Important glissement de terrain en Mauricie

chargement de la vidéo...

MétéoMédia

Vendredi 11 novembre 2016 à 5 h 35 - Un important glissement de terrain a semé l'émoi à Saint-Luc-de-Vincennes hier matin. 


À lire également : Un glissement de terrain rare et spectaculaire


Une portion de terrain d’une superficie équivalant à un terrain de baseball s’est détachée pour se retrouver dans la rivière Champlain, durant la nuit de mercredi à jeudi. L’amas de terre a complètement bouché le cours d’eau.

Deux résidences ont été évacuées mais on ne rapporte aucun blessé. Un périmètre de sécurité de 200 mètres a été établi autour de la zone touchée, située à environ 15 km au nord-est de Trois-Rivières. Luc Normandin, qui réside dans l'une des deux maisons évacuées, explique avoir senti sa maison bouger.

Le glissement de terrain s'est produit mercredi soir, mais en raison de la noirceur, il n'a pu constater les dégâts et contacter les services d'urgence qu'au matin venu. Après avoir ressenti la secousse vers 23 h 30, le résident serait sorti pour voir de quoi il s'agissait, tentant de se rendre à la rivière pour finalement constater que le terrain se terminait à un peu plus d'une dizaine de mètres de sa maison. 

Bien qu'il ne sache pas quand il pourra réintégrer sa demeure, il se compte cependant chanceux que sa maison, sa ferme et son troupeau de bétail comptant 60 têtes n'aient pas été engloutis. Les voisins de M. Normandin qui avaient également été évacués ont quant à eux pu retourner dans leur maison.

Les responsables de la sécurité civile estiment qu'il n'y a pas de risques d'inondation en ce moment en dépit de l'épaisse glaise qui bloque la rivière. Cette dernière reprendra graduellement son cours et le courant déblaiera l'amas de lui-même. Des ingénieurs sont sur place afin de déterminer si d'autres glissements pourraient survenir et quand (ou si) M. Normandin pourra lui aussi réintégrer sa demeure. On s'attend à de l'effritement supplémentaire, mais selon le directeur régional de la sécurité civile, Sébastien Doire, le pire devrait être passé.

Sources: La Presse | Journal de Montréal

Glissement de terrain au Saguenay
Une maison tombe dans un ravin. Voyez où.
Recherches dans le désespoir à Oso
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité