ExpiredNouvelles - Grande Barrière de corail en danger? - MétéoMédia

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia

Europe

Nouvelles

Grande Barrière de corail en danger?

Crédit : twitter@vetitude

Crédit : twitter@vetitude


Marine Sibileau
Rédactrice - MétéoMédia

Jeudi 3 mars 2016 à 9 h 48 - Une nouvelle étude révèle que le réchauffement des eaux affecte la Grande Barrière de corail. Ce changement de températures fait blanchir la barrière. Ce phénomène de décoloration indique un affaiblissement du corail.


À lire également : Crème solaire: les coraux menacés


Le phénomène El Niño particulièrement fort cette année n’a pas amélioré la situation, qui tend déjà à s’empirer. En effet, des scientifiques ont observé le récif corallien australien et ont constaté que celui-ci blanchissait. Cette perte de couleurs est un signe de dépérissement dû à l'expulsion des algues symbiotiques qui donnent sa couleur et ses nutriments au corail. La hausse de températures de l’eau en est la cause.

Par ailleurs, des scientifiques de l'Université du Queensland et de l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) avaient déjà sonné l’alarme l’année dernière en prédisant que la barrière australienne risquait d’être particulièrement touchée en 2016. Ils avaient vu juste.

Ce n’est pas la première fois qu’un blanchiment généralisé est constaté, deux autres avaient eu lieu en 1998, où les récifs de 60 pays avaient été touchés et en 2010.

La Grande Barrière est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1981. Elle abrite plus de 5 000 espèces de poissons et de mollusques.

La situation sera surveillée de près durant les prochaines semaines. Rappelons qu’El Niño pourrait être, cette année, le plus fort jamais connu, d’après les estimations. Il devrait affecter la planète jusqu’au printemps.

Qu’est-ce que la Grande Barrière de corail australienne?

La Grande Barrière, qui s'étire sur plus de 2 000 km au large de la côte nord-est de l'Australie, est le plus long complexe corallien du monde et l'une des merveilles naturelles du monde. Elle ne forme pas une muraille continue, mais consiste en une collection de récifs-barrières, de récifs frangeants et d'atolls. Ce paradis tropical, habité par des milliers d'espèces, aurait environ 500 000 ans d'âge. Il est malheureusement menacé aujourd'hui dans son existence même par toutes sortes de pollutions et par l'exploitation touristique intense dont il est l'objet (explication d’après le Larousse).

SOURCES : LaPresse | Nouvelobs

Les coraux s’adapteraient aux changements climatiques
La Grande Barrière de corail à dos de tortue de mer
PHOTOS : Cinq sites naturels à découvrir en Australie
Des caméras pour suivre la détérioration des récifs coralliens à travers le monde
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité