Expired Nouvelles - Tendance inversée : records de chaleur nocturnes farfelus - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Les records de chaleur continuent de s'accumuler.

Tendance inversée : records de chaleur nocturnes farfelus


MétéoMédia
La rédaction

Lundi 14 décembre 2015 à 19 h 17 - Les records de chaleur sont une fois de plus menacés lundi et mardi au Québec, sauf que cette fois c'est durant la nuit que la chaleur atteindra son apogée. Cette douceur farfelue s'explique par une tendance inversée.


 À lire également : PHOTOS: La mi-décembre, vraiment?


Contrairement à la tendance habituelle, c'est pendant la nuit de lundi et mardi que les températures seront les plus chaudes dans le sud du Québec. Ce phénomène météo particulier, appelé tendance inversée, s'explique en partie par la provenance des vents. Dans le cas qui nous occupe, la situation est d'autant plus exceptionnelle que la douceur pourrait battre des records. Les vents froids du nord-est tourneront en soirée pour souffler de provenance sud-est, ce qui aura pour effet de faire grimper le mercure. 

« Le phénomène est plus fréquent en hiver », explique Réjean Ouimet, expert météo à MétéoMédia. « Le soleil étant plus incliné sur l'horizon, ses rayons réchauffent moins directement la Terre et ont donc moins d'influence sur les températures, d'autant plus le soleil se couche plus tôt. Quand les vents se mettent de la partie, on peut assister à des variations de températures semblables. »

Jour 1 : mercredi

D'abord, Montréal a relayé aux oubliettes mercredi le record de 6,7 °C atteint en 1966, avec une température de près de 10 degrés au-dessus des normales de saison.

Saint-Anicet, L’Assomption et Saint-Jovite ont également marqué l’histoire. Le mercure a même grimpé au-dessus de 10 degrés dans le sud du Québec.

Des records battus mercredi.

Jour 2 : jeudi

Avec 9 °C à Montréal, 8 °C à Gatineau et 6 °C à Sherbrooke, la journée de jeudi a été exceptionnellement chaude. Un record vieux de plus de 60 ans a même été fracassé à Montréal.

Il n'avait jamais fait aussi chaud un 10 décembre dans la métropole depuis que les données météo sont compilées.

Records battus jeudi.

Jour 3 : vendredi

Vendredi, près de 50 municipalités québécoises ont battu un record de haut maximum. Parmi les villes concernées, on compte Val-d’Or, Québec, Ottawa et Mont-Tremblant.

À Québec, le thermomètre a atteint 7,1 °C ce qui a dépassé une marque datant de 1956. L’ancien record était de 5,6 °C.

Encore de nouveaux records vendredi.

Jour 4 : samedi

Samedi, pour une quatrième journée consécutive, des records de haut maximum ont été enregistrés à travers le Québec. Gaspé, Sept-Îles, Roberval et Mont-Tremblant ont dépassé des valeurs qu’elles n’avaient pas atteintes depuis plusieurs années pour un 12 décembre.

Avec 9,9 °C, Gaspé a battu le record de 9,3 °C qu’elle avait enregistré en 1993. Du côté de Sept-Îles, c’est une donnée vieille de 66 ans qui a été dépassée. Il a fait 7 °C alors qu’on parlait plutôt de 6,7 °C en 1949.

Les records de samedi.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité