Expired Nouvelles - Des trucs de grand-mère pour vous réchauffer - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

upstream request timeout

Voyez 4 trucs pour rester au chaud durant l'hiver.

Des trucs de grand-mère pour vous réchauffer


Joey Olivier
Chef contenu éditorial - MétéoMédia

Mercredi 14 novembre 2018 à 8 h 01 - Ce n’est pas toujours facile d’affronter le froid au Québec. Surtout lorsqu’il est question d’empêcher nos orteils de geler ou tout simplement d’éviter d’avoir trop chaud sous nos vêtements. Voici quatre trucs de nos grands-mères pour se réchauffer qu’on a testés pour vous! Disons que certains fonctionnent mieux que d’autres!


À lire également : Voici 5 commandements pour survivre à l'hiver 


1-Poivre dans les bas

Mettre du poivre dans ses bas, c’est un grand classique de grand-mère. Le frottement de la chaussette avec le poivre et la peau donne vraiment l’impression d’avoir chaud aux pieds. L’auteur de ces lignes a tenté l’expérience et c’est relativement concluant. Mais non scientifique bien sûr!

2-Semelles en styromousse

Besoin d’une barrière supplémentaire pour protéger vos pieds? Découpez des semelles dans une feuille en styromousse comme celle qu’on l’on utilise pour réfrigérer les viandes. Notre test a été beaucoup plus convaincant dans ce cas-ci. Plusieurs internautes nous ont également rapporté avoir fait l’expérience. C’est logique puisque l’une des propriétés du styromousse est l’isolation. Ce n’est pas pour rien qu’il est utilisé dans le domaine de la construction afin d’isoler les parois de béton. Mais dans le cas de notre petite semelle faite maison, on peut dire que le rendement d’une vieille assiette dans notre botte est un excellent rapport qualité-prix!


À VOIR ÉGALEMENT : 4 TRUCS POUR SURVIVRE À L'HIVER :

3-Sac de plastique

Grand-mère disait toujours qu’il faut se couvrir les pieds avec un sac de plastique. À première vue, ça fonctionne puisqu’il est vrai qu’on a une impression de chaleur dès les premières minutes d’exposition. Mais ce truc a une grosse limite : l’humidité s’accumule très rapidement à cause de la transpiration des pieds, ce qui annule l’effet bénéfique à plus long terme. Et, disons-le, ce n’est pas vraiment confortable de marcher dans du jus de pieds!


À VOIR ÉGALEMENT : 4 TRUCS POUR RÉCHAUFFER LA MAISON :

4-Le multicouche, une méthode sûre

Finalement, si votre grand-mère est aussi bien informée que la majorité des spécialistes en plein air, elle vous conseillera la méthode du multicouche, ou mieux connue sous le nom de « pelures d’oignon ». Plusieurs vêtements superposés, dans le bon ordre, vous permettront de former une barrière optimale entre votre corps et l’air ambiant.

Trois couches sont nécessaires : la couche de base, qui éloigne l'humidité du corps, la couche intermédiaire, qui sert d'isolant et la couche externe, qui protège contre le vent et les intempéries.

La couche de base, ou sous-vêtement est en contact direct avec la peau. Elle a pour fonction de nous garder au sec et d'évacuer rapidement l'humidité dégagée par notre corps vers les couches extérieures. Le coton est à proscrire; ce matériau absorbera la sueur et ne permettra pas son évaporation.

La deuxième couche agit comme isolant pour protéger notre corps du froid et poursuit le transfert de l'humidité vers l'extérieur. On favorisera un matériau qui conserve bien la chaleur, comme la laine polaire ou l'isolant synthétique. On peut également porter plusieurs couches isolantes en fonction de l'intensité du froid.

La couche intermédiaire doit aussi être ajustée, sans être trop serrée. La couche externe sert de coquille pour nous protéger des intempéries. On recherchera un matériau coupe-vent et imperméable. Plusieurs fibres synthétiques conviendront à cet usage.


EN VIDÉO : LE REFROIDISSEMENT ÉOLIEN EXPLIQUÉ :

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité