Expired Nouvelles - Décembre 2015: du jamais vu! - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Décembre 2015 restera marqué dans les annales. Voici pourquoi.

Décembre 2015: du jamais vu!


MétéoMédia
La rédaction

Mercredi 30 décembre 2015 à 17 h 47 - Avec ses nombreux records de températures, décembre 2015 restera marqué dans les annales. À l’image de 2015 qui sera l’année la plus chaude de l’histoire, le mois s’est déroulé sous une chaleur exceptionnelle.

Records de chaleur mensuels

En fait, tout l’est de l’Amérique du Nord, de l’Ontario à la Floride, en passant par le Québec, a battu un record mensuel de hautes températures. Seul l’est du Québec a connu des valeurs nettement au-dessus de la moyenne, sans toutefois enregistrer de record.

Les écarts les plus importants entre les températures enregistrées et la normale ont été observés dans le nord-ouest de la province. À Val-d’Or, la moyenne a été de -3 °C en décembre 2015, alors qu’elle est généralement de -12 °C !

Montréal reçoit également une mention spéciale pour avoir battu le plus grand nombre de journées consécutives avec des températures maximales égales ou supérieures à 0 °C. Avec ses 27 jours consécutifs, la métropole a surpassé l’ancien record de 14 jours qu’elle avait connu en 2001.

Records mensuels de hautes températures.

Records mensuels de hautes températures.

Records de chaleur quotidiens

En plus de ces records mensuels, des records quotidiens ont été battus. Parmi ceux-ci, la marque de 21,2 °C enregistrée à Saint-Anicet le 24 décembre restera à l’histoire.

Pour la première fois depuis le début de la prise des données météorologiques, le mercure a dépassé les 20 °C en décembre au Québec.

Pour sa part, Montréal a eu 6 jours de températures maximales records durant tout le mois.

Tout l’est de l’Amérique du Nord a battu un record mensuel de hautes températures.

Tout l’est de l’Amérique du Nord a battu un record mensuel de hautes températures.

Déficit de neige

Jusqu’à la toute fin, le Québec s’enlignait pour battre un record de la plus faible quantité de neige reçue durant un mois de décembre. Une tempête, qui a finalement laissé jusqu’à 40 cm de neige sur le Québec le 29 décembre, a toutefois changé la donne.

Avec 24 cm pour Gatineau, 48 cm pour Montréal et 58 cm pour Québec, le mois s’est terminé avec des quantités légèrement sous les normales.

La Côte-Nord a enregistré le plus grand déficit de neige, avec 60 cm de moins que ce qu’elle reçoit habituellement.

Les précipitations, qui sont en grande partie tombées sous forme liquide en raison des températures élevées, ont provoqué cette carence de neige.

Jusqu’à la toute fin, le Québec s’enlignait pour battre un record de la plus faible quantité de neige reçue.

Jusqu’à la toute fin, le Québec s’enlignait pour battre un record de la plus faible quantité de neige reçue.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité