Expired Nouvelles - Cinq faits derrière les phénomènes météo les plus intenses - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Cinq faits derrière les phénomènes météo les plus intenses


Joey Olivier
Chef contenu éditorial - MétéoMédia

Mercredi 18 juillet 2018 à 14 h 49 - Les faits ne mentent pas et c’est particulièrement vrai lorsqu’on fait référence à certains phénomènes météo très intenses, sensationnels, destructeurs et parfois mortels. En voici cinq.


À lire également : Une tornade a soufflé des vents de 175 km/h. Voyez où.


1-Courant-jet : une pointe de 656 km/h! 

On parle souvent du courant-jet dans les prévisions météo. Il s’agit de vents extrêmement puissants qui se trouvent en haute altitude. Sa profondeur peut atteindre quelques kilomètres et sa largeur 100 km. 

Au cœur du courant-jet, les vents peuvent atteindre 200 km et plus (on a déjà enregistré 656 km/h en décembre 1967 au-dessus des Hébrides extérieures (près de l’Écosse). Ces couloirs de vent (qui circulent d’ouest en est) sont utilisés par les avions qui se dirigent de l’Amérique du Nord vers l’Europe. 

Avec la puissance du courant-jet, un avion arrive une heure plus tôt ! Mais on ne peut l’utiliser sur le chemin du retour. 



2-Cyclone : 500 000 morts 

L’ouragan (dans l’Atlantique), ou le typhon (Pacifique nord-ouest) ou le cyclone (océan Indien) porte différents noms selon les régions du monde, mais leur puissance est dévastatrice avec des vents pouvant facilement dépasser 200 km/h, des pluies torrentielles et des inondations majeures. 

Un exemple frappant est le cyclone Bhola, qui est l’un des pires de l’histoire de tous les temps. Il est à l’origine de la mort de plus d’un demi-million (500 000) de personnes au Bangladesh et dans l’ouest du Bengale. 

En Amérique du Nord, le plus puissant à avoir touché terre a été Katrina, en 2005, alors qu’il était de catégorie 5 (vents dépassant 280 km/h). 




3-Tornade sur 350 km 

La tornade est mythique et suscite la terreur dans certaines régions, particulièrement dans l’Allée des tornades, aux États-Unis. Elle se développe à partir de la rotation qui se forme dans des nuages d’orages très violents. La pire de l’histoire en Amérique du Nord a eu lieu en mars 1925. Elle a parcouru une distance de 350 km ! Bilan : 695 morts dans la vallée du Mississippi, aux États-Unis. 




4-Orages : 2000 par jour! 

En moyenne, environ 2000 orages se produisent chaque jour à travers le monde. La température d’un éclair peut atteindre 30 000 ˚C, soit près de six fois la température de la surface du Soleil. 




5-Grêle : 230 morts 

La taille d’un grêlon (vraiment extrême) peut dépasser 20 cm de diamètre et peser autour d’un kilo. La chute de grêle la plus mortelle serait celle d’avril 1888, qui aurait tué plus de 230 personnes et 1600 têtes de bétail. 




Source : The Weather Network (The Conversation)

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité