Expired Nouvelles - Le printemps juste à temps pour l’été - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

Le froid persiste au moins jusqu'en mars.

Le printemps juste à temps pour l’été


Mardi 3 mars 2015 à 18 h 19 - Le printemps 2015 se fera attendre au Québec. La tendance au temps exceptionnellement froid connu cet hiver se poursuivra en première partie de saison et ralentira l’installation du temps doux. La Gaspésie et les Maritimes resteront les grandes gagnantes du point de vue des précipitations.


Le mois de février est passé à l'histoire!


Les températures devraient demeurer sous les valeurs de saison sur l’ensemble de la province ce printemps. Le froid s’accrochera pour la majeure partie du mois de mars, repoussant ainsi l’installation du printemps. Le réchauffement se fera donc plus lentement et plus tardivement qu’à l’habitude. 

« Le couvert de neige au sol et l’étendue de glace nettement supérieure à la moyenne sur les Grands Lacs en raison du froid freineront la chaleur qui aura du mal à s’installer sur le Québec », explique Marie-Josée Grégoire, chef météorologue à MétéoMédia. 

Chaque année, les risques d’inondations printanières sont à surveiller de près. L’est du Québec et les Maritimes pourraient être plus sujets à connaître de fortes crues cette année en raison de l’épais couvert de neige sur la région.

Malgré un départ lent, le printemps se terminera sur une note d’espoir. Le mois de mai devrait être suffisamment chaud pour rattraper le début de saison. Les terrasses devraient même ouvrir officiellement bien avant la fin de la saison.

Le printemps s'installera tardivement.

Le printemps s'installera tardivement.

Plus de neige que de pluie 

Quant aux précipitations, elles devraient se situer dans les normales pour la majorité des régions du Québec. À compter du 1er mars, il tombe de 50 à 110 cm de neige selon le secteur alors que la dernière bordée survient habituellement en mai. 

« En raison du froid, les précipitations pourraient tomber davantage sous forme de neige que de pluie au début de la saison. La fameuse tempête du mois de mars risque donc de se concrétiser », mentionne Marie-Josée Grégoire. 

Comme l’indiquaient les prévisions de l’Aperçu de l’hiver, l’est du Québec et les Maritimes ont reçu plus de précipitations que la moyenne cet hiver, ayant été balayés par une succession incessante de dépressions. 

« Bien qu'on s'attende à ce que la région reçoive plus de précipitations au début du printemps 2015, la tendance pourrait changer en deuxième moitié de saison. Lorsque le froid faiblira, il est fort possible que la trajectoire des tempêtes se déplace sur le sud du Québec », indique Réjean Ouimet, présentateur à MétéoMédia.

Les précipitations devraient rester dans les normales.

Les précipitations devraient rester dans les normales.

Que nous réserve l’été? 

En étudiant les années qui ont présenté un climat similaire à 2015, on observe qu’un hiver et un printemps froids ne sont pas nécessairement annonciateurs d’un été froid et pluvieux. 

Ainsi, tout n’est pas joué. L’été est loin d’être compromis.

Aperçu pour le Québec.

Aperçu du printemps 2015 de MétéoMédia pour l'ensemble du Canada

Région Prévisions des températures
Prévisions des précipitations
Québec Sous les normales partout sauf l'extrême nord-est près de la Baie Ungava.
Près des normales partout, mais au-dessus des normales pour la Gaspésie, l'île d'Anticosti, la Basse-Côte-Nord et les Iles de la Madeleine.
Colombie-Britannique Au-dessus des normales dans l'ouest et près des côtes. Près des normales pour le centre-nord et l'est.
Sous les normales pour la côte ouest. Près des normales à l'est.
Alberta Sous les normales pour le nord-est. Près des normales ailleurs.
Près des normales.
Saskatchewan Sous les normales pour le nord et  nord-est. Près des normales ailleurs.
Près des normales.
Manitoba Sous les normales pour le nord et  l'est. Près des normales pour le centre sud et le sud-ouest.
Près des normales.
Ontario Sous les normales.
Près des normales.
Maritimes et Terre-Neuve Sous les normales pour l'I.-P.-E. et le Nouveau-Brunswick. Près des normales ailleurs.
Près des normales pour l'extrême nord-ouest du Nouveau-Brunswick, l'est de Terre-Neuve ainsi que le nord et l'ouest du Labrador. Au-dessus des normales pour le sud du Nouveau-Brunswick, l'I.-P.-E. et la Nouvelle-Écosse.
Yukon, Territoires du Nord-Ouest, Nunavut Au-dessus des normales pour le sud et l'ouest du Yukon. Sous les normales pour le centre et l'est du Territoires du Nord-Ouest ainsi que le centre et l'ouest du Nunavut. Près des normales ailleurs.
Sous les normales pour le sud-ouest du Yukon. Au-dessus des normales dans le centre de l'île de Baffin. Près des normales ailleurs.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité