ExpiredNouvelles - Aperçu de l’été : une chaleur plus convaincante au Québec - MétéoMédia

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia

Europe

Nouvelles
MétéoMédia présente son Aperçu de l'été 2016.

Aperçu de l’été : une chaleur plus convaincante au Québec

chargement de la vidéo...

Joey Olivier
Rédacteur Web - MétéoMédia

Lundi 20 juin 2016 à 7 h 20 - La majorité des villes du Québec devraient connaitre un des étés les plus chauds depuis les trois dernières années. MétéoMédia prévoit des températures au-dessus des normales dans le sud de la province, tandis que le centre de la province sera dans les normales de saison. Au chapitre des précipitations, les météorologues anticipent une saison normale.


À lire également : les étés sont-ils décalés au Québec?


Note de l’éditeur : la première journée officielle de l’été est le 20 juin, mais la première version de cet article a été publiée le 24 mai.

Le patron météo montre une tendance claire d’un été plus chaud que la moyenne en Ontario, tandis que les villes de Montréal et Québec se situent davantage sur la ligne entre des températures normales ou au-dessus des normales.

« Les températures océaniques dans le Pacifique et l’Atlantique ont un impact important dans cet aperçu. Une masse d’air arctique est actuellement présente sur l’extrême nord du Québec. C’est pour cette raison que les régions dans le centre de la province sont en quelque sorte la zone tampon entre l’air froid du nord et l’air doux en provenance du sud », spécifie Marie-Josée Grégoire, chef météorologue à MétéoMédia.

Concrètement, les secteurs dans le sud de la province seront au-dessus des normales, ou dans le pire des cas, dans les normales de saison. Pour les secteurs de Val-d’Or, du Saguenay et de Gaspé, on prévoit des températures dans les normales.

Soulignons que l’Aperçu analyse la période qui s’étend du 1er juin au 31 août.

L'été 2016 devrait être l'un des plus chauds depuis trois ans.

Plusieurs Québécois ont été déçus des derniers étés souvent en dents de scie. Les conditions seront réunies cette année pour que le Québec ait droit à un été plus chaud que les trois derniers étés.

Rappelons qu’en 2015, le mois de juin avait été plus froid que mai, ce qui est très exceptionnel comme contexte météo. Ensuite, juillet avait été mitigé avec du froid historique dans l’est. La chaleur avait finalement gagné le Québec au mois d’août avec des records dans certains secteurs. La moyenne provinciale a été de 17 °C (près de la normale).

En 2014, l’été a été dans les moyennes saisonnières, mais avec une prédominance de pluie. Toutefois, le Québec a terminé la saison en déficit de canicule et avec des journées fraîches, sous la barre des 20 degrés. La moyenne provinciale de température a été de 17,7 °C (1 °C au-dessus de la normale).

En 2013, les températures ont été dans les normales, mais la chaleur a été écourtée dès le mois de juillet. La moyenne de juin à août à Montréal a été de 20 °C et de 17 °C à Québec. La moyenne provinciale des températures a été de 16,9 °C (près de la normale).

Rappel : Bilan de l’été 2015 | Atlantique : une tache qui bouleverse notre climat

Températures prévues VS les moyennes selon les régions.

EN VIDÉO : APERÇU DE L'ÉTÉ COMPLET AVEC RÉJEAN OUIMET ET PATRICK DE BELLEFEUILLE:

Une zone grise pour les prévisionnistes

Les scientifiques observent avec attention les températures de l’eau de surface dans la zone équatoriale de l’océan Pacifique ainsi que sur les côtes de la Colombie-Britannique et de l’Alaska. Pour faire un aperçu, on utilise des années de référence -appelées analogues- afin de déterminer une tendance lourde à partir des contextes océaniques similaires.

Cette année, les météorologues remarquent une situation exceptionnelle : l’eau dans la zone équatoriale du Pacifique se refroidit rapidement, tandis qu’une masse d’eau plus chaude se développe dans le nord-ouest de l’Amérique du Nord.

« Il s’agit d’une situation sans précédent depuis 60 ans dans les analogues de l’été. Il est donc plus difficile d’établir une tendance nette », confirme Marie-Josée Grégoire.

On considère également la situation dans le nord de l’océan Atlantique. Les spécialistes constatent la présence d’une concentration d’eau plus froide dans le sud du Groenland, qui a pour effet de retenir l’air froid au nord du Québec.

« C’est une des raisons expliquant pourquoi le Québec se retrouvera entre la chaleur des États-Unis (au sud) et le froid du nord », ajoute-t-elle.

On prévoit des précipitations dans les normales pour la majorité des secteurs du Québec

Précipitations dans les normales

La tendance au chapitre des précipitations est assez stable, alors qu’on prévoit une saison dans les normales. Ceci ne signifie cependant pas que les orages ne viendront pas teinter l’histoire météo de l’été. Le développement des orages est rapide et impossible à prévoir à long terme.

En moyenne, la ville de Montréal a droit à 17 jours avec des orages durant l’été, ce qui en fait la région la plus orageuse. À l’opposée, la région de Sept-Îles compte une moyenne de six orages par été.

Précipitations prévues VS les moyennes selon les régions.

Aperçu de l’été 2016 en bref

Québec : Températures au-dessus des normales dans le sud de la province, dans les normales de saison dans le centre et sous les normales dans l’extrême nord. Précipitations dans les normales de saison, sauf à Saguenay et à Sept-Îles (au-dessus de la normale).

Ontario : Températures au-dessus des normales pour la majorité des villes, sauf dans l’extrême nord de la province.

Maritimes : Températures au-dessus des normales au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et à l’Île-du-Prince-Édouard.

Ouest du Canada : Températures au-dessus des normales en Colombie-Britannique (sauf à Vancouver), en Alberta et au Manitoba.

EN VIDÉO : NOS SPÉCIALISTES RÉPONDENT À VOS QUESTIONS EN DIRECT:

L’été en chiffres
Un été qui s’étire dans un automne La Niña
Les étés sont-ils décalés au Québec?
Ouragans : de l’action dans l’Atlantique cette année
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité