Expired Nouvelles - Aperçu automne : des extrêmes corsés et prolongés - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles
MétéoMédia prévoit un automne qui devrait se diviser en trois périodes.

Aperçu automne : des extrêmes corsés et prolongés

Visitez notre Guide de la saison automnale pour voir notre Aperçu de l'automne et d'autres textes connexes.


Joey Olivier
Chef contenu éditorial - MétéoMédia

Lundi 21 septembre 2015 à 13 h 25 - MétéoMédia prévoit un automne qui devrait se diviser en trois périodes, une prolongation de la douceur plus estivale jusqu’à la mi-saison, suivi d’une première vague de froid et d’un retour de la douceur en décembre.


À lire également : El Nino et Blob, les deux incontournables!


En théorie, la majorité des villes du Québec devraient terminer la saison automnale avec des températures dans les normales.

L’enjeu de l’automne sera surtout dans l’allure que prendra cette saison de semaine en semaine. Le scénario météo qui a prévalu durant l’été influence notre analyse pour les trois prochains mois.

« Le climat a été en montagnes russes en juin, juillet et août, avec plusieurs épisodes extrêmes de chaleur et de fraîcheur. On s’attend donc à ce que ce genre de patron se reproduise cet automne », explique Marie-Josée Grégoire, chef météorologue à MétéoMédia.

En d’autres mots, si l’allure de l’été est précurseur de l’automne, les semaines se suivront, mais ne se ressembleront pas cet automne! Le Nord-du-Québec est l’exception à la règle, alors qu’on prévoit des températures sous les normales de saison.

Au chapitre des précipitations, on prévoit également une saison dans les normales, sauf pour certains secteurs plus au nord.

On prévoit que la moyenne des températures pour l'automne sera près des normales.

Aperçu de l’automne ailleurs au Canada :

Colombie-Britannique/Alberta/Saskatchewan : températures au-dessus des normales, avec des précipitations sous les normales dans la région de Vancouver.

Manitoba et Ontario : un scénario similaire au Québec, avec des températures près des normales pour la majorité des secteurs. On prévoit également des précipitations près des normales.

Terre-Neuve-Labrador : températures sous les normales (sauf le sud de Terre-Neuve), avec des précipitations près des normales.

L’impact d’El Niño et du « Blob »

Une masse d’eau plus chaude que la normale dans l’océan Pacifique, aussi appelé le « Blob », à l’ouest de la Colombie-Britannique, fait en sorte que les températures devraient être plus élevées que la moyenne de septembre à décembre dans l’ouest du pays.

Ce contexte favorise cependant l'air plus froid dans l'est du Canada. « On s’attend à une persistance du phénomène cet automne qui pourrait se traduire par des épisodes de froid prolongés au Québec », spécifie la chef météorologue.

L’écart positif de l’eau de surface dans la zone équatoriale du Pacifique (communément appelé El Niño) est aussi un facteur important.

Bien que les impacts directs sur le Québec ne soient pas scientifiquement corroborés, on doit considérer l’effet de l’intensification d’ El Niño pour l’automne. Nos météorologues ont analysé la tendance climatique de certains automnes de référence (1997, 1982, 2002, 2009, 1957, 1986 et 1919), alors que l’intensité du phénomène El Niño a atteint le stade de « modérée » à « forte » plus tard en saison.

« Les scénarios ont été différents d’une année à l’autre. On croit cependant qu’au terme d’un automne marqué d’extrêmes, la moyenne des températures sera dans la normale », ajoute Marie-Josée Grégoire.

D’ailleurs, les spécialistes semblent unanimes pour dire que l’intensité d’El Niño sera « forte », voire plus élevée que le record actuel datant de 1997-1998. Certains impacts pourraient être « inattendus » si ce scénario se concrétise.

On prévoit des précipitations dans les normales de saison pour la grande majorité des régions cet automne.

Propice à l’été des Indiens

Si le premier gel survient assez tôt dans la saison, plusieurs villes risquent alors de respecter les critères d’un été des Indiens, qui est une période de beau temps survenant après le premier gel d'automne, en octobre et en novembre. Les températures doivent être nettement au-dessus des normales pendant au moins trois jours, avec moins de 5 mm de pluie par jour.

Différent de 2014

En 2014-2015, le froid intense et soutenu avait fait sa niche rapidement au Québec dès l’automne. À la lumière de notre analyse, l'installation devrait être différente cette année. Le froid fera assurément son apparition en milieu de saison, mais on pourrait avoir droit à des « pauses douceurs » en décembre.


Aperçu de l'automne 2015 selon les régions du Québec.

Pourquoi l’automne du 1er septembre au 30 novembre?

Les météorologues élaborent les aperçus selon les saisons climatologiques. L’automne climatologique a lieu du 1er septembre au 30 novembre. L'automne astronomique commence le 23 septembre.

EN VIDÉO : IMPACTS D'EL NINO ET DU BLOB :

Les facteurs clés de notre aperçu
Automne : une saison propice aux tempêtes
El Niño et « blob » : les perturbateurs du climat
Un début d’hiver en douceur
Été 2015 : l'un des plus déréglés que nous ayons connus!
Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité