Expired Nouvelles - À VOIR : des bernaches attaquent un bon samaritain - MétéoMédia
Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Nouvelles

À VOIR : des bernaches attaquent un bon samaritain


Lundi 4 juin 2018 à 9 h 56 - Être serviable n'est pas toujours bien payé...


À lire également : La banane, un fruit en danger


Avez-vous déjà essayé de faire une bonne action pour quelqu'un qui avait besoin d'un coup de main, et fini par avoir le visage envahi de plumes furieuses ?

C'est l'expérience unique et typiquement canadienne qu'a eue un homme à Sherwood Park, juste à côté d'Edmonton, en Alberta, la semaine dernière, lorsqu'il a tenté d'aider une famille de bernaches du Canada qui éprouvaient toutes les difficultés à traverser la rue.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, filmée par Salena Messal, la personne non identifiée était intervenue pour aider, alors que les oisons de la famille avaient toutes les difficultés à monter sur le trottoir, provoquant un embouteillage. Les oies ne le voyaient pas du même oeil, et leur réprimande a été si sévère que le prétendu bon samaritain s'en est retrouvé par terre.

« Nous étions juste en route pour faire nos emplettes et nous nous sommes retrouvés dans un embouteillage ... puis j'ai vu l'homme et les bernaches et j'ai commencé à enregistrer, c'était fou, je n'ai jamais vu ça auparavant », a témoigné Salena Messal. « Les deux directions étaient à l'arrêt jusqu'à ce que tous les oiseaux atteignent l'autre côté. »

Le spécialiste des oiseaux de la province, Jason Caswell, a déclaré à CBC News que le pari le plus sûr dans des situations comme celle-ci serait d'arrêter la voiture et laisser les oies faire leur propre chemin plutôt que de risquer une confrontation violente.

« J'ai été attaqué tout autour de moi alors que mes mains et mes genoux essayaient de séparer les oisons des adultes », a-t-il déclaré au diffuseur. « Un gros mâle commence habituellement à te frapper et j'ai eu des lunettes brisées, j'ai été coupé, j'ai aussi été touché au dos. »

À VOIR ÉGALEMENT : C'est « Juinvier » à Terre-Neuve




Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité