L’estuaire maritime du Saint-Laurent est à bout de souffle
La Conversation
Collaboration spéciale
La Conversation

L’estuaire maritime du Saint-Laurent est à bout de souffle

À la surface, rien d’apparent… mais, en profondeur, les eaux du Saint-Laurent s’essoufflent ! Le manque d’oxygène s’accentue et la dé-oxygénation est irrémédiable.

PUBLICITÉ

À voir