Alertes en vigueurJohn McCrae Public School - Guelph, ON

Bulletin spécial sur la qualité de l'air
Émis à lun. 10:31 juin. 5
Publié par : Environnement et Changement climatique Canada
Action Recommandée


Arrêtez ou réduisez votre niveau d’activité si vous ressentez un inconfort en respirant ou si vous ou une personne dont vous prenez soin ne vous sentez pas bien. Communiquez avec votre professionnel de la santé ou les autorités sanitaires locales si vous présentez des symptômes graves ou si vous avez besoin de conseils.

Consultez la cote air santé (CAS) et surveillez vos symptômes. Tout le monde ne réagit pas de la même façon à la fumée. Il est courant de ressentir une légère irritation et un inconfort, qui disparaissent généralement lorsque la fumée se dissipe. Boire beaucoup d’eau peut aider votre corps à composer avec la fumée.

Si votre maison est dotée d’un système de chauffage, ventilation et climatisation, utilisez un filtre de cote MERV la plus élevée autorisée par le système, idéalement 13 ou plus) et réglez le ventilateur de manière qu’il recycle l’air en permanence. Vous pouvez également utiliser un purificateur d’air portatif muni d’un filtre à haute efficacité pour l’élimination des particules (HEPA). Laissez vos portes et fenêtres fermées si la température de votre demeure est confortable.

Prenez un répit de la fumée à un endroit où il y a de l’air pur et frais près de chez vous.

Si vous devez passer du temps à l’extérieur, le port d’un masque respiratoire bien ajusté (comme un respirateur N95 certifié par le NIOSH ou l’équivalent) qui ne laisse donc pas passer l’air par des ouvertures entre le masque et votre visage, peut vous aider à réduire votre exposition aux particules fines de la fumée de feux de forêt. Les particules fines présentent généralement le plus grand risque pour la santé. Toutefois, les respirateurs ne réduisent pas l’exposition aux gaz présents dans la fumée des feux de forêt. Il est important que vous écoutiez votre corps et que vous réduisiez ou arrêtiez vos activités si vous ressentez des symptômes.

Portez une attention particulière aux personnes dont vous avez la charge et pensez à prendre des nouvelles des personnes de votre entourage qui pourraient être plus vulnérables à la fumée.

Réduisez les sources de pollution de l’air intérieur. Si possible, évitez de fumer ou de vapoter à l’intérieur, de faire brûler de l’encens ou des chandelles, de faire frire des aliments, d’utiliser des poêles à bois et de passer l’aspirateur. Il est possible d’enlever la poussière des surfaces intérieures en l’essuyant avec un chiffon humide ou en passant la vadrouille pendant un épisode de fumée causé par des feux de forêt.

Si vous ressentez un sentiment de stress, d’anxiété ou de dépression, communiquez avec votre professionnel de la santé pour obtenir des conseils ou consultez le site Web https://www.wellnesstogether.ca/fr-CA.

Description


La fumée cause ou risque de causer une mauvaise qualité de l’air et une visibilité réduite.

On prévoit des niveaux élevés de pollution de l'air en raison de la fumée causée par les feux de forêt.

Les panaches de fumée provenant de feux de forêt à proximité ainsi que des feux sévissant au Québec ont occasionné une détérioration de la qualité de l'air. Une mauvaise qualité de l'air avec une cote air santé de risque modéré à élevé pourrait persister tout au long de la journée d'aujourd'hui, voire jusqu'à mardi pour certaines régions.

Sous l'effet de la fumée des feux incontrôlés, la qualité de l'air et la visibilité peuvent changer sur de courtes distances et varier considérablement d'heure en heure.

Pour en savoir plus, consultez le site : www.canada.ca/fr/environnement-changement-climatique/services/cote-air-sante/fumee-feux-foret-qualite.html.

###

La fumée d’incendies de forêt peut être nocive pour la santé de tous, même si les concentrations sont faibles. Tout le monde peut prendre des mesures pour réduire son exposition à la fumée des feux de forêt.

Les personnes atteintes d’une maladie pulmonaire (comme l’asthme) ou d’une maladie cardiaque, les personnes âgées, les enfants, les personnes enceintes et les personnes qui travaillent à l’extérieur risquent davantage de subir des effets de la fumée sur leur santé. Parlez avec votre professionnel de la santé au sujet de l’élaboration d’un plan de gestion en cas d’épisodes de fumée de feux de forêt et de la conservation des stocks de médicaments nécessaires à la maison, et ayez toujours ces médicaments à portée de main pendant la saison des feux de forêt.

Consultez le site www.coteairsante.ca pour en savoir plus sur comment réduire les risques pour la santé et comment contribuer à réduire la pollution, de même que pour connaître les valeurs actuelles et prévues de la CAS.

Veuillez continuer à surveiller les alertes et les prévisions émises par Environnement Canada.