Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Week-end : une bonne et une mauvaise nouvelle

vendredi, 9 avril 2021 à 18:44 - Une exceptionnelle vague de chaleur se produit actuellement au Québec : la chaleur ne semble pas vouloir quitter de sitôt, après trois jours avec un mercure supérieur à 20 °C. Si ces températures clémentes riment avec week-end réussi, cette chaleur est accompagnée d’importants risques de feux, menaçant plusieurs secteurs de la province.


Depuis le milieu de la semaine, la province connaît une séquence de beau temps qui s’est traduit par de la chaleur ainsi que du soleil abondant pour les régions les plus chanceuses, particulièrement au sud de la province. Cette séquence pourrait perdurer jusqu’en début de semaine prochaine, bien qu'elle risque de perdre des plumes en chemin.

Les records sont nombreux à avoir été fracassés au cours des quatre derniers jours. Près d'une dizaine de nouvelles marques, réparties un peu partout sur le territoire, sont tombées au cours de la journée de vendredi.

Les records ont été un peu plus timides en première portion de week-end, bien que les municipalités de Val-d'Or et de Saint-Jovite, dans les Laurentides, aient inscrit de nouveaux chiffres au tableau. Cette dernière a d'ailleurs été le point chaud au Québec.

RECORD2

Finalement, dans l’est, un scénario diamétralement opposé est à l'oeuvre : les températures avoisinent le point de congélation.

Cette tendance exceptionnelle tire toutefois à sa fin.

Le soleil se fera effectivement plus timide, dimanche, en raison d’un creux qui affectera le centre de la province, entraînant avec lui des nuages passagers et des averses. Une dépression en provenance du Texas, de passage en Ontario, glissera vers le Québec pour apporter quelques gouttes de pluie. Un fort anticyclone installé confortablement dans le nord du Québec pourrait empêcher la progression de ce système, s’essoufflant avant d’affecter fortement la province.

Potentiel enflammé

RECORD4

Bien qu’il soit vu d’un bon œil, le temps ensoleillé et chaud ouvre la porte aux risques d’incendie. Ces risques se combinent également à l’absence de précipitations et au bas taux d’humidité. Contrairement à la croyance populaire, l’été n’est pas la saison où les feux sont les plus fréquents : au printemps, on observe en moyenne 60 % des feux, selon la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU). Notons qu’une période de sécheresse est observée depuis le début du mois dans les secteurs où le risque d’incendies est plus marqué.

prevision auto

En début de semaine prochaine, la présence d’un blocage pourrait permettre des températures plus clémentes, de l’ordre d’environ 15 °C. La deuxième portion de la semaine s’annonce toutefois plus froide, accompagnée d’un retour potentiel de la pluie et de la neige dans certains secteurs.

À VOIR ÉGALEMENT : Un danger insoupçonné au printemps

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité