Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Après la canicule, du gel au sol

dimanche, 31 mai 2020 à 07:55 - Alors qu'une vague de chaleur particulièrement hâtive s'est invitée sur le Québec, des records de chaleur ont été fracassés. Toutefois, la tendance s'est inversée : un record de froid a été battu et du gel au sol est même attendus pour certaines régions.


Après les records de chaleur et la canicule des derniers jours, un changement de patron atmosphérique a apporté des températures nettement plus fraîches et du temps sec.

À Val-d'Or, un record de chaleur a été battu la semaine dernière, et 3 jours plus tard, un record de froid a été battu.

record val-d'or

Les températures seront de retour sous les normales en début de semaine.

Heureusement, cet épisode de temps froid ne sera que de courte durée. Les températures remonteront graduellement durant la semaine pour repasser au-dessus des normales de saison à partir de vendredi prochain.

météogramme

D'ici là, le mercure frôlera les 20 °C, tout au plus, pour le sud. Rappelons que les normales saisonnières pour le sud du Québec sont d'environ 21 °C à ce moment de l'année.

Avis de gel

Un avis de gel au sol a été émis par Environnement Canada pour certains secteurs pour la nuit de dimanche à lundi.

gel au sol

Il s'agit d'un avis de gel assez tardif.

record de gel

Une chaleur record

Signe qu'il a fait très chaud ces derniers jours : plusieurs villes québécoises ont enregistré des records de chaleur ou des records de température absolue. Des températures supérieures à 30 °C ont été enregistrées dans toutes les régions depuis mercredi, sauf à Sept-Îles.

Par ailleurs, la ville de Québec est la seule à avoir connu une canicule en bonne et due forme. Pendant quatre jours, on y a enregistré des températures de plus de 30 °C. Montréal est aussi passée bien près de la marque, avec deux journées au-dessus de 30 °C.

JOURNÉE PLUS CHAUDE

De nombreux records mensuels de chaleur sont tombés un peu partout au Québec. Montréal a enregistré le deuxième plus haut maximum depuis 1941 avec 36,6 °C. Il avait fait 37,6 °C, le 1er août 1975. Il s’agit toutefois de la journée la plus chaude que cette région ait connue en mai.

POUSSÉE DE CHALEUR HISTO

Vendredi, des records de haut maximum ont été battus à Sherbrooke, à Mont-Joli et à Gaspé. Dans deux cas, les records précédents étaient vieux de plus de 40 ans.

RECORD HAUT MAX HIER

À VOIR ÉGALEMENT : Forte hausse des canicules nocturnes à prévoir

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité