Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Voici les premiers signes de l'hiver

samedi, 12 septembre 2020 à 17:32 - Les premiers signes de l'hiver sont imminents au Québec. Le gel et les flocons pourraient même s'inviter dans certains secteurs du Québec.


Si vous avez l’impression que l’automne est en avance en 2020, vous avez probablement vu juste. Les premiers gels sont rapportés, en moyenne, entre le 15 et le 23 septembre. D'ailleurs, le premier gel de l'année a eu lieu à Sept-Îles vendredi avec -0,2 °C, soit 4 jours plus tôt que la moyenne depuis 2000. Tout indique que de nombreuses villes emboîteront le pas.

CORRIGÉE

Lors des deux prochaines semaines, les moyennes saisonnières amorcent une descente progressive.

Cette tendance était d'ailleurs perceptible cette semaine. La ville de Rimouski, dans le Bas-Saint-Laurent, a battu un record de bas maximum quotidien jeudi avec une température enregistrée, battant de 0,2 °C l'ancienne marque de 1987.

Record bas max

Les prochaines nuits seront également particulièrement fraîches.

temp 11 au 12 septembre

Le nord-ouest du Québec ressentira des températures avoisinant le point de congélation dans la nuit de lundi à mardi. La nuit de vendredi à samedi a enregistré sa part de températures fraîches également.

Cela pourrait donc résulter en un premier gel au sol pour le Québec méridional. Le centre de la province est d'ailleurs particulièrement à risque. Si le mercure descend au-delà des -3 °C, on parle alors d'un gel meurtrier, soit d'un gel capable de tuer les pousses : le pire ennemi des agriculteurs ou des amateurs de jardinage.

types de gel

Rappelons que le tout premier gel depuis l'hiver dernier a été enregistré à l'aéroport de Wemindji, près de la Baie James, le 21 août dernier.

Premiers flocons possibles

Les chutes de neige sonneront le glas de l’été d’ici le 22 septembre. Les régions nordiques, comme les secteurs de Chibougamau et Fermont, pourraient voir leurs premiers flocons d'ici mercredi prochain. La blancheur pourrait même s’étendre jusque dans la Réserve faunique des Laurentides.

14-4 (1)

Toutefois, le couvert nival durable ne s'invitera pas avant encore plusieurs semaines.


À VOIR ÉGALEMENT : L'automne, le grand gagnant des changements climatiques

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité