Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Voici le gaz à effet de serre le plus dangereux : le SF6

samedi, 14 septembre 2019 à 16:36 - Depuis que les changements climatiques préoccupent l’humanité, le gaz carbonique se retrouve au banc des accusés. Il faut cependant préciser un fait : il existe plusieurs autres gaz à effet de serre qui constituent une menace pour le climat. Voici le plus puissant et inquiétant : le SF6. Explications.

american-public-power-association-bv2pvCGMtzg-unsplash

Peu de gens avaient entendu parler du SF6, ce gaz synthétique utilisé pour une multitude d’applications. Ce gaz possède des propriétés qui permettent, par exemple, d’isoler les conduits pour le transport de l’électricité. Si personne n’a parlé de ce produit jusqu’à présent, c’est qu’il semblait avoir peu d’impact sur l’environnement et le climat. Or, une récente étude a mis au jour la menace que représente le SF6 et les émissions de ce gaz dans l’atmosphère qui sont plus importantes que nous l’avions cru auparavant.

Au Royaume-Uni seulement, les émissions du SF6 en 2017 équivalent à la pollution (CO2) de 1,3 millions de véhicules sur les routes. C’est que l’hexafluorure de soufre, lorsqu’il se retrouve dans l’atmosphère à cause d’une fuite, devient beaucoup plus puissant que le CO2, molécule pour molécule. En effet, 1 kilogramme de ce gaz équivaut à 23 500 kilogrammes de gaz carbonique. Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Bristol indique que les émissions de SF6, en 2017, équivalent à 6,73 mégatonnes de CO2 ! Cela représente une augmentation de l’ordre de 8,1%.

american-public-power-association-RQpeu8lbti4-unsplash

Si nous croyons que l’électricité est une énergie verte et sans danger pour l’environnement, ces études nous ramènent à l’ordre. Les fuites de SF6 sont plus importantes que prévues en raison des besoins continuellement croissants en électricité. À l’heure actuelle, la présence du SF6 dans l’atmosphère terrestre est peu significative en comparaison avec celle du CO2. En revanche, on prévoit une augmentation des émissions de 75% d’ici 2030 ! Le SF6 n’est ni absorbé, ni détruit naturellement, ce qui signifie qu’il demeure présent dans l’atmosphère des centaines d’années.

__À voir également : La technologie au profit de votre sécurité ! __

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité