Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Voici la plus grosse tempête connue

mardi, 12 mai 2020 à 14:56 - Cette tempête fait rage depuis des siècles. Des scientifiques ont tenté d'en apprendre davantage à son sujet. Explications.


Des astrophysiciens et spécialistes en science de l’atmosphère ont pu en apprendre davantage au sujet de la plus grosse tempête à faire rage dans notre système solaire. Jupiter est l’hôte d’une gigantesque perturbation qui dure depuis la nuit des temps. De fait, les tempêtes sur Jupiter sont perpétuelles. Le but de l’exercice : mieux comprendre comment l'atmosphère jovienne fonctionne. La fameuse tache observable de la Terre illustre la violence de la météo sur Jupiter. Mieux connaître la composition de l’atmosphère de Jupiter aidera les scientifiques à modéliser celle des exoplanètes.

Trois outils sont mis à la disposition des chercheurs : la sonde Juno en orbite autour de Jupiter, l’observatoire Gemini d'Hawaï et le télescope spatial Hubble. Dans un cycle de 53 jours, la sonde Juno survole en basse altitude et recueille des données issues de signaux radio. Comme c’est le cas sur Terre, les éclairs de Jupiter émettent des ondes radio, en plus de la lumière. En collaboration avec Juno, Hubble et les télescopes terrestres observent à distance ce qui se passe en plein coeur d’une tempête sur la plus grosse planète du système solaire.

Probing-Storm-Systems-Jupiter-NASA-Hubble

Il n’y a aucune commune mesure entre les tempêtes joviennes et terrestres. Elles sont d’une violence inouïe : des cumulonimbus de 65 kilomètres, des éclairs qui déchargent trois fois plus de puissance en électricité. En combinant les forces des trois outils d’observation, les scientifiques sont parvenus à mieux définir de quelle façon se comporte un phénomène orageux sur Jupiter. Tandis que les travaux des chercheurs aident à mieux comprendre la dynamique tridimensionnelle des nuages et du transfert d’énergie, la quantité précise d’eau contenue dans ces nuages et ce qui compose les couleurs et les patrons atmosphériques demeurent un mystère.


À VOIR ÉGALEMENT : Tornade de 3,6 km : avant et après son passage

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité