Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Vapeur d’eau découverte dans l’atmosphère d’une exoplanète

samedi, 14 septembre 2019 à 18:16 - Nous sommes toujours fascinés par les multiples découvertes que les scientifiques mettent au jour avec les télescopes spatiaux. Ici, une exoplanète nommée K2-18B, fait l’objet d’une observation intéressante : de la vapeur d’eau dans son atmosphère. C’est la première fois qu’un tel phénomène est observé pour une planète située dans une zone habitable. Explications.

heic1916a (1)

Des scientifiques ont annoncé une découverte d’importance : la présence de vapeur d’eau dans l’atmosphère d’une exoplanète. L’objet en question, K2-18B, est une superterre dont la masse est 8,9 fois celle de notre planète et sa taille est près du double. Si les chercheurs ont fait cette découverte grâce au télescope spatial Hubble, il faut aussi mentionner que nous ignorons à peu près tout de ce monde situé à 110 années-lumière du nôtre. Avec le mode de propulsion spatiale actuel, nous aurions besoin de plusieurs centaines de milliers d’années pour l’atteindre.

Cette observation laisse penser que cette planète tellurique pourrait soutenir la vie. De fait, il y a de la vapeur d’eau dans son atmosphère, mais il pourrait y avoir également un cycle hydrologique, un peu comme sur la Terre. Si un humain se trouvait sur la surface de cette planète, il aurait peut-être besoin d’un parapluie et trouverait que la gravité est difficile à soutenir : environ 130% de celle à laquelle nous sommes habitués.

GSFC 20171208 Archive e000968 orig

Nous savons également que K2-18B se trouve dans la zone habitable d’un système dont l’unique étoile est une naine rouge. Ces étoiles sont plus petites que notre soleil et émettent donc moins de chaleur. L’exoplanète orbite autour en seulement 33 jours, ce qui signifie qu’elle effectue sa révolution de façon synchrone : elle présente toujours la même face à son étoile. De plus, nous savons que ces astres sont nettement plus actifs et émettent de puissants rayons cosmiques rendant les conditions plutôt hostiles dans leur environnement immédiat.

Le prochain télescope qui sera utilisé pour en découvrir davantage au sujet des exoplanètes, le télescope James Webb, permettra aux scientifiques d’étudier de façon plus approfondie K2-18B.

PIA21473 orig

À voir également : Couleurs automnales : où et quand les admirer ?

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité