Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

upstream request timeout

Une vodka à base de CO2 ?

samedi, 30 novembre 2019 à 16:41 - La vodka, telle qu’on la connaît, est obtenue à partir d'un processus de fermentation, mais la nouvelle vodka, AirCo, est fabriquée différemment. On a plutôt utilisé du CO2 pour créer de l’alcool. Mais comment ?


Deux entrepreneurs américains ont réussi à transformer l'air en alcool. Cette invention utilise le CO2 atmosphérique pour obtenir de l’éthanol pur. Cette vodka nouveau-genre se nomme AIR CO.

L’un des créateurs, un doctorant en physique et chimie de l’université Yale dans le Connecticut, a eu l’idée d’utiliser le dioxyde de carbone pour fabriquer cet alcool. Finalement, après deux ans d’études, le chercheur a obtenu des résultats intéressants.

« Air Co est la vodka la plus pure » > Stafford Sheehan, électro-chimiste et cofondateur de la compagnie

Comme elle est produite à partir de dioxyde de carbone et d’eau, cette vodka serait la plus pure, selon les deux créateurs new-yorkais.

Comment fonctionne cette transformation ?

C’est à partir d’une photosynthèse créée artificiellement et d’un système de conversion du dioxyde de carbone que les chercheurs sont parvenus à produire un alcool.

Les machines sont alimentées par l’énergie solaire grâce à des panneaux photovoltaïques installés sur le toit de leur édifice à Brooklyn. Ainsi, le dioxyde de carbone présent dans l’air est absorbé. Les chercheurs utilisent également le CO2 produit par d’autres distilleries, puisque c’est un sous-produit de la fermentation qui demeure la façon traditionnelle de créer la majorité de l’alcool.

Une fois piégé, le dioxyde de carbone est converti en monoxyde de carbone et en oxygène. Après quelques autres réactions chimiques, les auteurs obtiennent de l’éthanol pur. Bien sûr, la recette exacte est maintenue secrète.

La distillation d’une vodka traditionnelle produit jusqu’à cinq kilogrammes de gaz à effet de serre.

Cette vodka AIR CO, quant à elle, absorbe un kilo de CO2 par bouteille.

Ce serait l’équivalent de ce que huit arbres absorbent comme CO2.

Toutefois, il faudra prendre notre mal en patience avant de pouvoir goûter à ce produit puisqu’il n’est vendu que localement, soit à Brooklyn, où se trouve le siège social et dans certains commerces et établissements à New York.

Cette technologie pourrait intéresser potentiellement la NASA et les Nations unies.

8- Air Company - Floating

*Source : Air company, Dezeen. *

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité