Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Une vitesse trop rapide pour le présent

lundi, 8 août 2022 à 15:53 - D’ici 2050, plusieurs bolides spatiaux devraient fouler le sol de Mars, en vue d’une colonisation future. Un voyage qui fait peur à plus d’un, notamment en raison de sa durée. Un problème qui serait vite réglé si on pouvait voyager à la vitesse de la lumière. Mais à quel point est-ce si rapide?


Regarder un ciel nocturne, c’est voir le passé

La lumière voyage à une vitesse phénoménale : 300 000 km par seconde. Sur Terre, c’est si rapide que la lumière reflétée par tout objet est directement absorbée par l'œil humain. Toutefois, dans le firmament, c’est un autre scénario. Les objets célestes se trouvent à des milliards de kilomètres de nous. La lumière prend donc un certain temps avant de nous atteindre. C’est pourquoi on dit que lorsqu'on observe les étoiles, on regarde dans le passé, puisque le point lumineux que l’on voit était à cette exacte position il y a un certain temps… celui que prend la lumière pour voyager. Par exemple, si on a les yeux rivés sur Saturne, on voit son emplacement d’il y a entre 1 heure 07 minutes et 2 heures 39 minutes, selon le moment de l’année. Plus les étoiles et planètes sont loin de la Terre, plus on regarde le passé.

Vitesse lumière

Toutefois, la science n’a pas encore été en mesure de faire voyager un être humain à la vitesse de la lumière. Nos comparatifs quotidiens, comme la vitesse maximale d’une voiture, sont loin de celle de la lumière. Le train le plus rapide a atteint une pointe de 574,8 km/h. Pour un avion, on parle de 3 500 km/h. Même pour ce qui est du voyage spatial, aucun bolide ne s’approche de la vertigineuse marque de 300 000 km/s. En fait, la plus grande vitesse atteinte n’est que de 39 897 km/h. Avec la technologie d’aujourd’hui, se rendre sur Mars prendrait environ 7 mois.

Et si on pouvait voyager à la vitesse de la lumière?

Cette durée serait réduite à seulement 1 minute 53 secondes, lorsque la planète rouge est à son plus près de la Terre, si on pouvait voyager à la vitesse de la lumière. Cette comparaison donne déjà une excellente idée d’à quel point 300 000 km/s, c'est rapide. Allons plus loin en transposant un voyage dans l’espace à celui sur la Terre ferme.

voyagelumièredeux

L’image précédente compare la durée d’un vol à partir de la Terre vers une autre planète, si on pouvait voyager à la vitesse de la lumière, à la durée d’un vol commercial à partir de Montréal vers une destination quelconque. Par exemple, se rendre sur Uranus à une vitesse 300 000 km/s prendrait le même temps que de décoller à Montréal et atterrir à Winnipeg, au Manitoba, c’est-à-dire environ trois heures. Ou encore, si vous désirez répondre à la fameuse question « est-ce que Pluton est vraiment une planète? », en vous y rendant, ce serait l’équivalent que de voler vers Paris, soit un vol d’un peu moins de 7 heures.

UAO20 Distance de marche

En ce qui concerne Mercure, Vénus et Mars, les trois planètes les plus proches de la Terre, ce serait l’équivalent de se rendre à la marche au dépanneur du coin. En effet, un voyage à la vitesse de la lumière vers ces planètes prendrait 4 minutes 18 secondes, 2 minutes 07 secondes et 1 minute 53 secondes respectivement. Bien entendu, les corps célestes présents dans notre système solaire bougent constamment, donc leur distance avec nous varie au cours de l’année. Les durées et distances mentionnées ci-contre se basent sur le moment où ils sont le plus près de la Terre.

Imaginez tout ce qu’on pourrait découvrir dans l’espace si voyager à la vitesse de la lumière était possible et sécuritaire…


À VOIR ÉGALEMENT : 75 km de verre extraterrestre dans un désert

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité