Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Europe : 45 °C et premiers décès liés à la canicule...

vendredi, 28 juin 2019 à 11:50 - Un blocage atmosphérique favorise une vague de chaleur exceptionnelle dans l'ouest de l'Europe. Des températures mensuelles records ont été battues dans de nombreux pays jeudi, et la France vient de connaître la chaleur la plus élevée à laquelle elle n'a jamais été confrontée dans toute l'histoire moderne. Les premiers 45 °C ont été atteints en France, qui s'est approchée du record européen (48 °C en Grèce en juillet 1977).

Premiers morts

La canicule en Europe est à son apogée et provoque ses premiers décès.

En Espagne, deux hommes sont décédés et un troisième est dans un état critique.

L'un d'eux avait 17 ans et se sentait étourdi ce jeudi, alors que les maximums se trouvaient entre 41 °C et 43 °C dans le sud de l'Espagne. Il a plongé dans une piscine pour se rafraîchir, et s'est mis à convulser en sortant.

En France, pour la première fois de son histoire, la barre des 45 °C a été dépassée ce vendredi. Il a fait 45,9 °C, dans le sud du pays, près de la ville de Montpellier.

Un record de presque 2 °C a été battu en France, à Gallargues-le-Montueux, une région au sud.

ROSALIE8

Aujourd'hui, la canicule se poursuit : à Marseille, par exemple, 33 °C sont prévus. Les ressentis pourraient grimper à 38.

ROSALIE9

Situation atmosphérique

Un blocage Omega dans l’Atlantique entraîne une vague de chaleur remarquable en Europe par son intensité, mais aussi par sa précocité dans l'année. On parle de blocage Omega lorsque la forme du courant-jet prend la forme d’un « Ω », ou Omega. Concrètement, deux dépressions situées à l'est et à l'ouest de l’« Ω » entourent un grand anticyclone ralentissant ainsi la circulation atmosphérique.

theo 1

Les régions situées du côté de l’anticyclone connaissent alors des conditions généralement ensoleillées, mais surtout des températures chaudes. Le courant-jet étant plus lent, ces conditions peuvent alors durer pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines. Une configuration du patron météo comme celle-ci peut entraîner des canicules intenses, comme c'est le cas actuellement dans l'ouest de l'Europe. Cependant, si les régions se retrouvent du côté des dépressions, on s’attend à l’inverse à du temps plus frais et gris.

Situation dans l'ouest de l'Europe

theo 2

L'ouest de l'Europe se retrouve du côté anticyclonique de ce blocage depuis dimanche dernier. Un influx du sud en provenance de l’Afrique du Nord a permis de faire grimper les températures à plus de 40 °C en journée et à près de 30 °C la nuit. La France, qui subit jusqu'ici les températures les plus élevées sur le Vieux Continent vient de battre ce 27 juin son record national de chaleur pour un mois de juin avec 42,3 °C à Grospierres, en Ardèche.

L'ancien record (pour un mois de juin, donc) était de 41,5 °C à Lézignan Corbières, en 2003. Et la situation va s'empirer. Météo-France a prévenu jeudi après-midi : « En journée de vendredi, les températures maximales gagnent 2 °C à 5 °C par rapport à jeudi. (...) Localement, elles peuvent dépasser 45 °C, valeur encore jamais observée en France métropolitaine. » Le record absolu dans l'Hexagone, tous mois confondus, est jusqu'ici de 44,1 °C, à Conqueyrac, dans le sud du pays.

La France n'est pas la seule à souffrir de cette chaleur cuisante, puisque l'Espagne et l'Italie ont connu des températures à plus de 40 °C. Les records mensuels nationaux de chaleur ont également été battus en Pologne avec 38,2 °C et en République tchèque avec 38,9 °C.

Il faudra attendre le week-end avant que les températures retournent près des normales.

as 3

D’après Météo-France, depuis les 34 dernières années, les vagues de chaleur sont deux fois plus nombreuses qu'auparavant.

Situation au Québec et dans les Maritimes

as4

L'est du Canada ne sera pas directement influencé par ce blocage, mais une « goutte froide » sépare le Québec en deux saisons depuis le début de la semaine. L’est du Québec et les Maritimes demeurent avec des températures encore printanières, entre 10 et 15 °C ont été enregistrés ce 27 juin. Le reste de la province profite pendant ce temps d'une chaleur estivale, bien plus respirable que celle en Europe.

À VOIR ÉGALEMENT : Solstice enneigé pour ces secteurs du Québec !

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité