Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Une tendance s'est inversée au Québec

lundi, 6 septembre 2021 à 18:24 - Après un mois d'août particulièrement sec, voilà que le mois de septembre s'annonce radicalement différent : les précipitations font un retour remarqué sur les radars.


Le contexte atmosphérique n'étant pas favorable au passage de perturbations plus costaudes pendant une bonne partie du mois d'août, la majorité du Québec méridional, à l'exception de l'est, a enregistré un important déficit de pluie au cours du huitième mois de l'année.

Toutefois, cette tendance a changé. Les systèmes dépressionnaires ont ponctué les premiers jours de septembre, mettant fin (pour le moment) à une séquence de sécheresse marquée.

En à peine quelques jours, certaines régions ont obtenu près de la moitié des précipitations auxquelles elles ont eu droit au cours de tout le mois d'août. À titre d'exemple, une quinzaine de millimètres d'eau se sont déversés sur Val-d'Or au cours des premiers jours de septembre, alors que la ville n'a connu qu'une vingtaine de millimètres de pluie pendant tout le mois précédent. Le mois d'août 2021 serait d'ailleurs le plus sec jamais enregistré pour cette municipalité.

Scénario similaire à Sept-Îles, où une vingtaine de millimètres de pluie sont tombés jusqu'à maintenant - contre des accumulations autour des 57 millimètres en août.

PLUIE1

Pour le moment, le grand champion des précipitations est sans conteste la pointe gaspésienne. La ville de Gaspé a déjà reçu près de 82 millimètres de pluie en raison du passage des vestiges de l'ouragan Ida, qui a semé la pagaille entre le 2 et le 4 septembre. Des inondations ont été rapportées un peu partout dans ce secteur, et des routes ont dû être fermées à la circulation au cours du week-end de la fête du Travail.

De la pluie en abondance

La prochaine semaine risque d'ailleurs d'être la plus perturbée par les averses. Le courant-jet est effectivement positionné directement sur le Québec, favorisant le passage de systèmes dépressionnaires sur le territoire.

PLUIE3

Après le passage de deux dépressions (dont l'une étant les vestiges d'Ida) pendant le long week-end de la fête du Travail, un autre système dépressionnaire devrait s'inviter dans l'aventure entre mercredi et jeudi.

Un patron atmosphérique plus zonal pour la deuxième moitié de septembre signifierait cependant un certain retour au calme pour la troisième semaine du mois. Les systèmes auraient effectivement tendance à emprunter une trajectoire plus au nord.

Les précipitations risquent donc d'être beaucoup moins abondantes vers la vallée du Saint-Laurent.

PLUIE8


À VOIR ÉGALEMENT : Été chaud, automne chaud ?

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité