Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Une tempête hivernale frappe cette région de plein fouet

dimanche, 6 décembre 2020 à 07:07 - Jusqu'à 40 centimères de neige, de violentes rafales allant jusqu'à 90 km/h : le week-end n'a pas été de tout repos pour l'est du Québec.


Un imposant système a le Québec dans sa mire. Après avoir remonté la côte-est américaine au cours de la journée de samedi, cette perturbation a fait son entrée sur la province par la porte du sud, frappant au passage la région de l'Estrie et de Chaudière-Appalaches. Elle poursuit ensuite sa course vers l'est du Québec au cours de la journée de dimanche.

De multiples alertes météorologiques d'Environnement Canada sont d'ailleurs en vigueur actuellement.

Ce système dépressionnaire a déjà laissé d'importantes quantités de neige dans son sillage, de l'Estrie à la Côte-Nord en passant par le Maine et le Nouveau-Brunswick. Plus il progressera vers l'est, plus les quantités seront remarquables.

Les accumulations pourraient même atteindre les 40 centimètres dans les secteurs en altitude, notamment dans le parc national de la Gaspésie et le long de la chaîne montagneuse des Appalaches.

neige pevue

Il est néanmoins possible que certaines municipalités, notamment celles installées vers la pointe gaspésienne, obtiennent jusqu'à 30 centimètres de neige. Ce serait d'ailleurs la plus forte tempête hivernale de la saison jusqu'à maintenant pour ce secteur. La dernière bordée d'une envergure semblable à être tombée à Gaspé date du 10 avril 2020. 31 centimètres de neige s'y étaient accumulés.

Une pluie diluvienne est également sur les radars, mais les Maritimes et le Maine seront les plus touchés par les précipitations liquides. Jusqu'à 75 millimètres d'eau pourraient s'accumuler, à certains endroits, notamment sur les côtes du Nouveau-Brunswick.

PLUIE PRÉVUE

De violentes rafales allant jusqu'à 90 km/h sont possibles, surtout au cours de la journée de dimanche dans l'est de la province. Combinés à la neige volatile, ces vents pourraient créer des zones de poudrerie et réduire la visibilité de manière marquée.

TEMPETE5

De tels vents peuvent également endommager les structures matérielles, casser des branches, voire déraciner des arbres. Des pannes d'électricité pourraient donc s'ensuivre.

De plus, les conditions routières risquent d'être dangereuses, surtout pour les régions les plus fortement touchées par cette tempête hivernale. La prudence sera de mise sur les routes.


À VOIR ÉGALEMENT : L'hiver est en retard

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité