Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Une région évitée par les bordées

dimanche, 23 janvier 2022 à 14:31 - Les dernières semaines ont été riches en rebondissements pour de nombreuses régions du Québec, surtout avec la forte tempête qui a semé la pagaille, le 17 janvier dernier. Toutefois, une région échappe encore et toujours aux bordées : l'Estrie.


En bref :

  • Pas de bordée à Sherbrooke ;
  • Aucune tempête significative à l'horizon.

La première forte tempête hivernale de la saison a marqué la mi-janvier. Pas moins de 48 centimètres se sont accumulés sur Ottawa/Gatineau, ce qui en fait la deuxième journée la plus neigeuse jamais enregistrée pour cette région. Ce puissant système a aussi été la première bordée de la saison, notamment pour Montréal.

Cependant, l'Estrie a été moins chanceuse lors de cet événement. Une portion des accumulations est tombée sous forme de pluie, ce qui a fait fondre une partie de la neige.

Même scénario pour l'autre système qui a suivi, qui a plutôt emprunté une trajectoire vers le nord de la province.

trajectoires

Pas de bordée

De manière générale, le courant-jet n'est pas favorable au passage de systèmes dans le sud-est du Québec, ce qui inclut l'Estrie et une partie de Chaudière-Appalaches. Résultat : ce secteur n'a toujours pas obtenu sa première bordée de la saison. C'est d'ailleurs la seule région qui n'a pas encore été près d'obtenir sa première tempête significative.


Bon à savoir : on parle d'une bordée lorsqu'un système dépressionnaire laisse 15 cm de neige ou plus derrière lui.


Au cours des cinq dernières années, les bordées se sont invitées en Estrie au début du mois de février.

Malgré tout, aucune perturbation assez puissante pour combler ce retard n'est sur les radars d'ici les deux prochaines semaines. Quelques flocons risquent de tomber ici et là, mais rien de majeur. Il n'est donc pas impossible que ce retard continue de se creuser au cours des prochaines semaines.

prochaines accumulations possibles

Une vingtaine de centimètres de neige recouvre actuellement le sol de l'Estrie, ce qui est inférieur à la moyenne.


À VOIR ÉGALEMENT : Quand février est pire que janvier

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité