Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Tendance 30 jours : la fin du mois sera spectaculaire

mercredi, 20 mai 2020 à 20:04 - Après avoir connu du temps généralement frais et sec, un grand changement de régime d'air est imminent.


En mai, la végétation est en période de croissance. Étant donné que la verdure est moins luxuriante, l’apport en humidité s’en trouve amoindri. Lorsque la chaleur se manifeste au début du mois, le fond de l’air demeure sec. Le soleil réchauffe l’air avec efficacité, mais un vent du nord peut souffler et rendre un passage à l’ombre assez frisquet. Puis, au fur et à mesure que le mois avance, l’humidité gagne du terrain. C’est à la mi-juin que l’on assiste le plus souvent aux premières poussées de temps humide, mais le Québec a l’habitude de l’humidex, surtout au sud de la province.

14 jours-1

Nous connaissons en ce moment une séquence de beau temps avec un air sec encore cette semaine. Toutefois, la donne devrait changer la semaine prochaine. Le mois de mai prendra fin avec une belle poussée de chaleur provenant du sud des États-Unis.

14 jours-3 (1) Non seulement le sud de la province pourrait voir le mercure franchir la barre des 30 °C pour la première fois cette saison, mais l’humidex pourrait également atteindre des valeurs de 35. Avec ce changement de patron météo, l’air deviendra plus instable et le temps sera plus susceptible aux averses et aux orages.

14 jours-2 (1)

Le passage au mois de juin devrait être marqué par une descente d’air plus frais et sec. En effet, une cassure est à prévoir en ce qui concerne le régime d’air. L’anticyclone qui était présent sur la côte est des États-Unis se déplacerait davantage à l’est, ce qui provoquerait un repli de la chaleur au sud. Heureusement, on ne parle pas ici de temps froid pour le sud de la province, mais de valeurs plus près des normales saisonnières. Au début juin, les moyennes sont de 22 °C pour Montréal.

14 jours-4 (1)

Le dôme d’air froid devrait se retirer vers la mi-juin et permettre à la chaleur du sud des États-Unis de remonter au Québec. Ce changement de masses d’air pourrait ouvrir la porte à un influx d’humidité.

14 jours-5 (1)


À VOIR ÉGALEMENT : Les éléments se déchaînent au Texas !

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité