Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Une partie du Québec isolée d'une anomalie spectaculaire

mardi, 16 août 2022 à 05:39 - Le sud du Québec est isolé du reste du pays. Pendant qu'une véritable fournaise domine jusque dans le nord du Canada, plusieurs régions québécoises auront droit à des températures beaucoup plus fraîches.


Le contexte atmosphérique actuel est particulier. La chaleur, bien campée dans le nord de l'Alberta depuis plusieurs jours, tend à se répandre un peu partout au pays. Elle atteint désormais les Territoires du Nord-Ouest, le Yukon et le Nunavut. De plus, une circulation zonale, d'ouest en est, la transporte également vers le nord de l'Ontario et du Québec.

anomalie1

Il pourrait faire jusqu'à 10 °C plus chaud que d'habitude dans les Territoires du Nord-Ouest, faisant grimper les températures vers de nouveaux sommets. Il s'agit de la pire anomalie en Amérique du Nord à l'heure actuelle.

Le Nunavik pourrait d'ailleurs battre des records de chaleur au cours de la prochaine semaine : Kuujjuaq, par exemple, est sur la liste. Le mercure pourrait s'approcher des 30 °C dans cette région, ce qui est près de 10 °C au-delà des normales saisonnières.

anomalie3

Ce n'est pas sans rappeler la vague de chaleur intense qui a sévi dans le nord-ouest du Canada, au début du mois de juillet. Les températures se sont maintenues autour des 30 °C pendant près de 10 jours consécutifs dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut, fracassant record après record. Cela représentait une anomalie de près de 15 °C à certains moments.

Pendant ce temps, dans le sud du Québec...

Cependant, une bonne partie du Québec est épargnée par cette anomalie. En fait, la majorité des régions les plus peuplées n'auront pas droit à leur part de températures élevées.

La dépression côtière, qui remonte actuellement la côte est américaine, et les vents du nord-est qui l'accompagnent empêchent la chaleur d'atteindre le sud du Québec. En effet, c'est plutôt l'air frais de l'Atlantique Nord qui domine dans la vallée du Saint-Laurent et qui fait baisser le mercure. De plus, la présence bien affirmée de nuages bloque les rayons du soleil, mettant des bâtons supplémentaires dans les roues de la chaleur.

anomalie4

Résultat : il fait plus chaud à Waskaganish, près de la baie James, et à Kuujjuaq que dans le sud du Québec. À Montréal, le mercure pourrait frôler les 20 °C pour la journée de jeudi, ce qui est largement sous les normales saisonnières.

La tendance se renverse

Cette chaleur inhabituelle sera plus marquée entre mercredi et vendredi, tout dépendant des secteurs. Elle devrait ensuite tirer sa révérence au cours du week-end. C'est d'ailleurs à ce moment qu'une vague de chaleur devrait installer ses quartiers sur le sud du Québec. Les chiffres sur le thermomètre pourraient atteindre, voire dépasser, les 30 °C pour trois journées consécutives dans la région métropolitaine. Cela laisse entrevoir la première canicule en bonne et due forme de la saison.


À VOIR ÉGALEMENT : Une possible canicule est sur les radars

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité