Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Une nouvelle bactérie transmise par les tiques aux portes du Québec

samedi, 26 mars 2022 à 15:15 - Les scientifiques ont identifié une nouvelle maladie transmise par les tiques. La bactérie qui en est responsable gagne du terrain. Elle est aux portes du Québec. Explications.


Nouvelle maladie

Borrelia miyamotoi, un parent de la bactérie qui cause la maladie de Lyme, a été trouvé dans des échantillons de sang en Nouvelle-Angleterre, selon une nouvelle étude. Les scientifiques ont identifié des cas d’infections chez l’humain il y a peu de temps. Elle est transmise par les mêmes tiques du chevreuil qui peuvent être porteuses et transmettre la maladie de Lyme.

Bactérie répandue

Dans un communiqué, l’auteur principal de l'article, le Dr Peter Krause, a déclaré avant l'étude que l'équipe avait supposé que la bactérie serait confinée localement. À sa grande surprise, elle a été trouvée sur tous les sites de tests en Nouvelle-Angleterre. Dans ses derniers travaux, le Dr Krause et ses associés ont testé plus de 1 100 échantillons de sang prélevés dans diverses régions de la Nouvelle-Angleterre en 2018, et ont découvert que près de 3 % présentaient une réponse immunitaire à la bactérie.

tique

Certains sites avaient un taux de positivité aussi élevé que 5 %. Environ 10 % des échantillons ont également montré des signes d'infection par Babesia microti, qui provoque la babésiose humaine et est également transmise par les tiques. Cette maladie peut être transmise en même temps que d'autres maladies par les tiques et une co-infection est possible.

Un traitement existe

Les réponses en anticorps de la maladie de Lyme étaient les plus courantes, atteignant jusqu'à 15% à certains endroits.

Les auteurs affirment que leurs conclusions suggèrent que les professionnels de la santé devraient surveiller de près les patients se plaignant de symptômes ressemblant à la maladie de Lyme. Des dizaines de milliers de résidents de la Nouvelle-Angleterre pourraient être infectés par Borrelia miyamotoi selon cette étude.

La bactérie Borrelia miyamotoi peut être traitée avec des antibiotiques qui sont essentiellement les mêmes que ceux utilisés pour traiter la maladie de Lyme.

erik-karits-r6PynlurQ2M-unsplash


À VOIR ÉGALEMENT : Temps violent : des dégâts rapportés

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité