Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

upstream request timeout

Une femme de l'Î.-P.-É. crochète une couverture qui raconte la météo de 2021

samedi, 8 janvier 2022 à 10:17 - Chaque ligne de couleur montre de quoi avait l'air la température à chaque jour de la dernière année.


Une résidente de Fort Augustus, Sarah Defoe, a transformé sa nouvelle passion pour le crochet en un unique livre-album illustré, afin de se souvenir de quelle manière elle a trouvé le réocnfort en 2021 : une couverture qui utilise les couleurs vives pour recenser la météo des 365 jours sur l'Île-du-Prince-Édouard.

Mme Defoe mentionne qu'elle a eu l'idée de faire la «couverture-météo» après avoir vu en ligne les créations d'autres crocheteurs, notamment les «couvertures d'humeur» (ou mood blankets).

«Je sais que des gens ont fait les couvertures d'humeur, mais les umeurs sont partout. Je trouvais que c'était plus direct, d'une certaine façon - je peux suivre la palette de couleurs de la météo», a-t-elle dit dans une entrevue avec le média Island Morning.

Mme Defoe avait besoin d'environ 20 minutes pour compléter une seule ligne de crochet pour la météo quotidienne. Cela représente environ 121 heures, au total.

Mme Defoe a seulement débuté le crochet l'an dernier, l'accueillant comme une façon de profiter de ses temps libres en dehors des tâches ménagères pendant la pandémie de COVID-19.

«Je terminais le ménage et me cachait des enfants qui jouaient pendant la journée, et je prenais un peu de temps pour crocheter et relaxer», exprime-t-elle.

sarah-defoe *Crédit : CBC/Sarah Defoe

Les couleurs de la couverture de Mme Defoe vont du blanc, ce qui signifie les jours les plus froids de l'année, au orangé, qui signifie les plus chauds. Une fois mises ensemble, les couleurs racontent une histoire.

«Il est possible de voir un orange brillant dans le milieu de l'été, et on est capable de dire que c'était vraiment une journée très chaude, explique Mme Defoe. Et ensuite, on peut remarquer un blanc très clair à un moment où il faisait probablement -16. En janvier ou en février, le blanc est plus fréquent lors des journées plus froides».

Les autres couleurs de la couverture, comme le mauve, le bleu foncé, le bleu et le violet indiquent les journées les plus froides, alors que le vert et le jaune indiquent la météo plus douce.

L'île-du-Prince-Édouard, plus chaude et plus sèche en 2021

Le travail de Mme Defoe permet de visualiser les données pour une année qui a connu une météo hors du commun.

D'après le professeur agrégé à l'École des changements climatiques et de l'adaptation de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard, Adam Fenech, la dernière année a été plus chaude et plus sèche que la normale.

«C'est ce que les changements climatiques nous ont promis, et ils ont livré la marchandise l'an dernier», a mentionné le professeur Fenech dans une récente entrevue.

À titre d'exemple, l'île a battu trois records de température le 8 juin dernier. Summerside a même enregistré un nouveau record absolu pour un mois de juin sur l'Île-du-Prince-Édouard avec 32,7 °C, fracassant un record vieux de 74 ans.

À l'inverse des autres records datant de plus longtemps, les nouveaux records de 2021 n'ont pas battu les précédents par quelques chiffres, mentionne le professeur Fenech.

«Historiquement, quand on parle des records battus, c'est généralement par un décimal d'un degré Celsius. Mais non, cette année (2021), en juin, on a observé cette journée (le 8), fracassant les vieux records d'un, deux, ou même cinq degrés plus chauds à Summerside», dit-il. Malgré les inquiétudes liées aux changements climatiques, la météo plus chaude a amené quelques bénéfices à l'Île-du-Prince-Édouard, comme une bonne saison des récoltes pour les agriculteurs.

«J'ai souvent dit qu'il y aurait des gagnants et des perdants sous les changements climatiques. À court terme, l'Île-du-Prince-Édouard tirera quelques bénéfices de la météo plus chaude et plus sèche apportée par les changements climatiques», estime M. Fenech.

temperature-blanket-2 *Crédit : CBC/Sarah Defoe

En ce qui concerne Mme Defoe, elle a complété son projet le 31 décembre, après six mois de travail constant. Elle a beaucoup aimé fabriquer la couverture et a reçu des commentaires positifs, mentionne-t-elle.

«J'ai eu beaucoup de plaisir. Mes enfants l'ont tenue dans les airs, et j'ai pris quelques photos avant de la mettre sur le divan. Elle est tellement chaude. Plusieurs personnes m'ont dit l'avoir aimé, et c'est apprécié. C'est un gros projet à réaliser»

Cette couverture météo ne sera pas le dernier projet de crochet de Mme Defoe. Elle affirme vouloir compléter une murale au crochet dans un futur rapproché.

Traduction libre d'un article de CBC publié le 8 janvier 2022

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité