Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Une extinction majeure fait des ravages chez les plantes

dimanche, 16 juin 2019 à 09:56 - Les plantes disparaissent à un rythme alarmant. Près de 600 espèces de végétaux se sont éteintes depuis 1750, selon une étude menée par des chercheurs européens.


C'est deux fois plus que toutes les espèces de mammifères, d'oiseaux et d'amphibiens réunies.

L'étude a été publiée dans la revue scientifique Nature : Ecology and Evolution.

Les scientifiques estiment que trois espèces de plantes disparaissent chaque année à l'échelle planétaire.

Les forêts tropicales humides, près de l'équateur, sont le lieu où la plus grande concentration de plantes disparues a été recensée. Le Brésil, C'est également à cet endroit que la biodiversité est la plus grande.

De plus, les plantes vivant sur les îles sont les plus touchées. Dans l'océan Pacifique, par exemple, de nombreux végétaux sont endémiques et sont donc extrêmement vulnérables aux espèces envahissantes. Les plantes ligneuses (des végétaux grimpants vivaces) sont les plus affectées.

Les causes de cet hécatombe sont multiples : agriculture, développement résidentiel, industriel et/ou commercial, surutilisation de ressources biologiques limitées, changements climatiques...

Il est toutefois arrivé dans le passé que des plantes soient déclarées éteintes... avant d'être découvertes de nouveau un peu plus tard.

Cette extinction majeure menace d'autres organismes vivants (incluant les humains), à la manière d'un effet domino. Les végétaux sont effectivement à la base de la majorité des écosystèmes.


À VOIR ÉGALEMENT : Le Groenland a déjà perdu près de 40% de ses glaces

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité