Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Un retour de morceau de fusée qui inquiète

samedi, 8 mai 2021 à 10:03 - C’est cette fin de semaine que devrait retomber sur Terre de façon non contrôlée le premier étage de la fusée chinoise Longue Marche 5B.


Le 29 avril 2021, la Chine a franchi une étape de plus vers son projet de construction d’une station spatiale (SSC), en lançant le module central Tianhe. Celui-ci est le premier de trois éléments qui seront lancés pour concrétiser ce projet d’envergure. Or, pour arriver à bon port, Tianhe — qui signifie « Harmonie céleste » —, a été propulsé par la fusée Longue Marche 5B depuis le centre de lancement de Wenchang. C’est une portion de cette même fusée qui devrait effectuer un retour pour le moins fracassant — mais pas trop, on l’espère —, cette fin de semaine.

fusée 2 Crédit photo : CNN

À quel moment tombera-t-elle ?

Selon les dernières prédictions de l’Aerospace Corporation, une société américaine à but non lucratif californienne dédiée à l’entreprise spatiale et possédant le seul centre de recherche et de développement financé par le gouvernement fédéral américain, l’entrée dans l’atmosphère de la fusée devrait avoir lieu le 9 mai, vers 11 h 53 heure locale ou 3 h 53 en temps universel coordonné (UTC). Toutefois, cette prédiction s’accompagne d’une marge d’erreur de plus ou moins 11 heures.

Où s’écrasera-t-elle ?

Le point de chute de la fusée reste encore incertain. Cependant, il n’y a pratiquement aucune chance que celui-ci soit au Canada. D’ailleurs, il ne sera pas non plus possible d’observer la chute de l’engin depuis le Québec, comme l’explique M. Robert Lamontagne du Centre de recherche en astrophysique du Québec : « La trajectoire de cet étage de la fusée ne passe jamais au-dessus du Canada. Le point le plus au nord est à une latitude de 41 degrés au nord de l’équateur, donc quelque part au sud de la frontière avec les États-Unis. Dans ces circonstances, il est impossible d’apercevoir la rentrée à partir du territoire canadien, sauf peut-être pour la pointe sud de l’Ontario, si la rentrée se fait au sud ou à l’ouest de cette région ».

S’il y a plus de probabilités que l’engin s’écrase dans l’océan, il est aussi possible qu’il tombe dans une zone habitée. Le suspense demeure donc pour le moment.


À VOIR ÉGALEMENT : Et si un astéroïde destructeur fonçait vers la Terre ?

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité