Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Un phénomène est coupable du grand froid au Québec

lundi, 24 janvier 2022 à 11:00 - Le froid s'accroche au Québec, mais ce n'est pas le cas partout au pays. Un phénomène atmosphérique en est responsable. Il devrait rester bien campé d'ici la fin du mois.


En bref :

  • Important blocage atmosphérique ;
  • Le froid embouteillé au Québec ;
  • Douceur dans l'ouest du continent.

Le grand coupable

Un creux atmosphérique très prononcé et la présence d'une zone de basse pression permettent à l'air arctique d'envahir la province depuis deux semaines. Ce corridor délimité par la trajectoire des vents en altitude semble littéralement bloqué pour encore quelques jours. Par conséquent, des températures nettement sous les normales dominent au Québec en janvier.

FROID 1 (3)

Pendant ce temps...

Étant donné la trajectoire plongeante du courant-jet vers le Québec en passant par l'Ontario, les régions à l'ouest du continent bénéficient de températures douces. Des anomalies positives sont enregistrées en Colombie-Britannique, en Alberta et au Yukon. Un crétage et un anticyclone permettent au mercure d'atteindre des valeurs au-dessus de la normale.

FROID2 (3)

Il y a de l'espoir

Ce contexte atmosphérique ne sera heureusement pas éternel. Une tendance au réchauffement des températures se dessine au début du mois de février. De fait, le froid devrait progressivement migrer vers l'ouest du Canada. Malgré le fait qu'aucun redoux ne soit prévu prochainement, le mercure devrait se rapprocher des normales saisonnières. Pour la grande région métropolitaine, le maximum se situe à -5 °C au coeur de l'hiver.

FROID4 (2)

Avec la collaboration d'Alexandra Giroux, météorologue


À VOIR ÉGALEMENT : -98 °C sur Terre : comment est-ce possible ?

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité