Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Un mois de mai anormalement sec

lundi, 18 mai 2020 à 18:35 - Alors que le mercure poursuit sa progression vers des températures estivales, la pluie, elle, manque à l’appel. Si bien qu’à Montréal, il est tombé un peu moins du tiers des précipitations normalement reçues à cette période de l’année.


À moins d’un revirement de situation, Montréal ne devrait pas atteindre la moyenne annuelle de précipitations pour le mois de mai. Jusqu’à maintenant, on y a reçu 25,8 mm de pluie. C’est moins du tiers de ce qui est généralement reçu, soit 81,2 mm.

14jours PeuDePluie

C'est encore pire à Val-d'Or, où on n'a reçu que cinq millimètres de pluie depuis le début du mois, contre une moyenne mensuelle de 82,3 mm. Québec et Gaspé sont également très loin du compte.

Rien n'indique que l'écart pourra être comblé dans les deux prochaines semaines. Selon les prévisions actuelles, le beau temps devrait se poursuivre au moins jusqu’au week-end prochain.

14jours trajectoire

Puisque le courant-jet se situe actuellement dans le nord de la province, les prochains systèmes à s'amener sur le territoire éviteront les zones densément peuplées. Quelques averses sont notamment possibles sur la Basse-Côte-Nord et la pointe gaspésienne au passage d'une petite perturbation dans la nuit de jeudi à vendredi.

D'autres secteurs plus au sud pourraient recevoir quelques gouttelettes de pluie. Aucun système très organisé ne figure toutefois sur les radars. Il s'agirait donc d'averses isolées.

14jours totale prévue (1)

Malgré ce système, les régions touchées n'atteindront probablement pas les normales mensuelles de précipitations. En moyenne, à la fin du mois, on aura probablement reçu près de 40 mm de moins que les normales.

Danger pour les forêts

Évidemment, l’absence de précipitations fait le bonheur de bien des gens, qui préfèrent profiter du soleil que de la pluie. Cependant, le manque de pluie fait craindre à la SOPFEU (Société de protection des forêts contre le feu) que les incendies en forêt se multiplient au cours des prochaines semaines.

Dans un communiqué émis ce lundi, l’organisme affirme que « six incendies sont en activité au Québec. Depuis le début de la saison de protection, 191 incendies de forêt ont touché 132,9 ha. La moyenne des dix dernières années à la même date est de 122 feux pour une superficie de 382,9 ha. »

interdiction feux à ciel ouvert En orange, les régions touchées par l'interdiction de faire des feux à ciel ouvert à compter du 19 mai. Courtoisie : SOPFEU.

La grande majorité de ces feux sont d’origine humaine et plus de la moitié d’entre eux auraient été causés par « la perte de contrôle d’un brûlage de rebuts ou de matières résiduelles ».

À compter du 19 mai, l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert sera ainsi étendue à la quasi-totalité des régions du nord-ouest, du sud, du centre et de l’est du Québec.

La carte peut être consultée en entier sur le site Web de la SOPFEU.


À VOIR ÉGALEMENT : Chicago a les pieds dans l'eau

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité