Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Solstice d'été : un grand retour en arrière

dimanche, 20 juin 2021 à 13:27 - Le solstice d'été promet une mauvaise surprise pour le Québec. Un système de type automnal et une chute brutale du mercure sont à prévoir en début de semaine. De plus, des orages violents pourraient rendre cet événement encore plus intéressant.


En bref:

  • Solstice d'été coïncide avec système automnal ;
  • Pluie persistante et orages lundi ;
  • Chute marquée du mercure.

Automne précoce

Le solstice d'été arrive officiellement dimanche et cet événement survient avec l'arrivée d'un système d'automne. En effet, il n'est pas habituel qu'un tel type de dépression se manifeste à ce temps-ci de l'année. Au programme : de la pluie durant plusieurs heures, présence persistantes des nuages et orages frontaux.

automne1

Orages violents

Le temps devrait s'activer lundi alors que de temps chaud et humide serait bien installé dans le sud de la province. Des températures autour de 30 °C avec ressenti à 38 pourrait réunir les conditions parfaites pour que des orages violents se forment. C'est le passage d'un front froid qui serait susceptible de soulever cette énergie. Derrière le front, de l'air frais et sec fera chuter le mercure de façon marquée.

automne3

Pluie soutenue

Au total, entre 30 mm et 60 mm pourraient tomber par endroits. Ces précipitations s'étendront sur un large territoire, contrairement à ce qui se produit lors de la manifestation de systèmes aux allures estivales. Mardi, un deuxième système remonterait la côte est pour apporter de la pluie soutenue et des rafales de 60 km/h.

automne2

Vent de fraîcheur

Derrière le front, de l'air froid et sec pourrait faire regretter l'arrivée officielle de l'été astronomique. Dans le sud de la province, les maximums franchiront à peine 20 °C. Cette situation devrait perdurer mardi et mercredi. Dès le jour de la Saint-Jean-Baptiste, le mercure devrait remonter à des valeurs plus saisonnières. Du reste, la grande chaleur estivale ne semble pas vouloir s'installer avant le début du mois de juillet.

automne4


À VOIR ÉGALEMENT : Une preuve concrète de la sécheresse au Québec

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité