Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Un grand lac plus petit qu’on le pense

jeudi, 6 octobre 2022 à 10:30 - C’est drôle, quand on y pense. On l’appelle le lac des Trente et Un Milles, mais en réalité il fait 29 km de long. C’est dans la Haute-Gatineau, à bord d’un ponton par une belle journée d’automne, que j’ai rencontré Denis Lacroix. Son lac, il l’a tatoué sur le cœur.

À la minute où nous avons quitté le quai, je n’ai pas pu m’empêcher de lui demander pourquoi il y avait une différence de 21 km entre le nom et la longueur du lac.

« On n'a jamais su pourquoi. Certains pensent que c’est une distance imagée. Mes parents l'ont connu sous le nom de Grand lac. Quand j’étais petit, on l’appelait LE Grand lac. Avec les années, il a changé de nom et est devenu le lac des Trente et Un Milles. Trente-et-un milles de quelque part. Il doit y avoir quelqu'un au Québec qui pourrait nous l'expliquer, mais nous, on n'a jamais trouvé la raison. » - Denis Lacroix, président de la SAGE

DE GÉNÉRATION EN GÉNÉRATION

Denis était dans la jeune vingtaine, nouvellement marié et sans enfant, les premières fois qu’il est venu au lac. Son père et son grand-père venaient bûcher sur la terre de son oncle. C’est ici qu’ils lui ont enseigné la drave. C’est là aussi que les vacances en famille se passaient. Au bord de l’eau.

Après avoir fait découvrir son coin de paradis à ses propres enfants, c’est aujourd’hui au tour de ses petits-enfants d’en profiter. Certains viennent d'aussi loin que de l'île de Vancouver.

« J’essaie de reproduire ce que j’ai vécu étant jeune. Faire du camping le plus simplement possible. Une tente, la forêt et le lac. Dans le temps, il n'y avait personne autour. Il n’y avait même pas de chalets de construits encore. On avait la grosse paix! Seuls au monde, mais la paix. (Rire) »

Denis aime autant le lac que la forêt qui l’entoure. Il passe beaucoup de temps à marcher au milieu des arbres centenaires, des pins blancs et des pins rouges. Ça lui permet de réfléchir et de penser à tous ceux qui sont passés ici avant lui.

« Les voyageurs qui faisaient le commerce des fourrures partaient de la rivière du Lièvre, transitaient par le lac des Trente et Un Milles, pour se rendre à la rivière Gatineau. Il y a même eu de la pêche commerciale sur le lac. Dans le temps, la truite grise et la touladi étaient en abondance. Les pêcheurs fournissaient le marché public d’Ottawa en poisson. C’est incroyable! »

VERT ÉMERAUDE

Depuis le temps, Denis Lacroix fait partie des chanceux qui habitent au bord du lac des Trente et Un Milles. Niché dans la Vallée-de-la-Gatineau, le lac est particulier à cause de la couleur de l’eau.

« Elle est limpide et encore en très bonne santé. Le fond du lac est fait de roches calcaires. Ça aide à la qualité de l'eau. C’est aussi à cause de ça qu’on a l’impression que le lac est vert émeraude. C’est à cause des roches. »

SOUVENIRS D’ENFANCE

Comme Denis, le lac des Trente et Un Milles, je le connais bien. C’est ici que j’ai passé mon enfance.

Au début, mes parents avaient une tente-roulotte sur le terrain du voisin. Ensuite, ils ont acheté le chalet d’à côté. Je ne calcule plus les heures que j’ai passées à courir dans le bois, à grimper dans les arbres et à me baigner.

Mon endroit préféré se trouve au nord du lac. Il y a, dans la forêt, un pont de pierre. C’est un site assez exceptionnel. Avec le temps, l'eau s’est frayé un chemin et ça a formé un genre de tunnel qui ressemble à un pont. Et à la sortie, qu’est-ce qu’il nous attend? Une chute! Avec les années, la roche s’est creusée et a formé un énorme bassin. Les habitués l'appellent le bain tourbillon.

« Au sud, on trouve une grotte. Si vous aimez l’aventure, vous allez aimer l’endroit. C’est un endroit qui est cartographié par l'université et on s’en sert pour faire l'étude des cavernes et étudier les chauves-souris. » - Denis Lacroix

Quand j'étais petite, on se rendait toujours à une plage qu’on appelle la plage des Flinstones. À l'époque, une énorme table de pique-nique se trouvait au milieu de l’endroit. J’avais de la difficulté à grimper sur le banc pour m'asseoir. Ça vous donne une idée!

« Avec mes petits-enfants, j’aime aller à la plage de glaise. On se fait des bains de boue. Ils trouvent ça ben drôle. » -Denis Lacroix

CAMPING SAGE

Depuis quelques années, Denis est à la retraite. Il s’est alors impliqué au sein d’un organisme qui s’appelle la SAGE. La Société d'aménagement et de gestion environnementale du bassin versant du lac des Trente et Un Milles. En plus de faire de la préservation, ils ont aussi aménagé des sites de camping à différents endroits.

Selon lui, pour garder un environnement en bonne santé pour les générations futures, ça passe par l’éducation. Si les campeurs sont bien informés, ils sauront comment protéger le lac.

« Ici, vous ne dormez pas à deux pieds d'une autre tente ou à cent pieds d'une autre tente. Vous avez votre île à vous. Vous êtes perdus dans l'environnement. C'est cette beauté-là qui attire les gens. C’est un contact privilégié avec la nature qu’on leur offre. »

SAVIEZ-VOUS QUE…

Au Québec, les plans d'eau représentent 12 % de la superficie du territoire. De ces plans d'eau, on dénombre plus de 500 000 lacs.

Mais le plus beau, selon moi, c’est celui qui m’a vu grandir. Le majestueux lac des Trente et Un Milles.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité