Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Un escargot zombie et... « Disco » ?!

mercredi, 21 août 2019 à 11:05 - Un randonneur a été surpris cette semaine de découvrir dans un sentier du comté de Changhua, à Taiwan, un spectacle bien étrange.




Il a en effet croisé un escargot aux vifs motifs animés ne faisant pas partie, comme il l'a d'abord cru, d’une nouvelle espèce, mais plutôt en train de vivre un véritable cauchemar.

Ce phénomène digne d’un film d’horreur est en effet causé par un parasite insidieux, du genre Leucochloridium, qui infeste le pauvre mollusque. Ce ver plat utilise les gastéropodes tel l’escargot comme hôte intermédiaire. Les escargots infectés sont surnommés « escargots zombies », car le parasite pénètre dans les paupières et la tête de l’invertébré.

Son esprit est ensuite contrôlé de manière étonnante par le ver : il pousse d’abord l’escargot à aller vers le dessus des plantes et dans les zones élevées ou ensoleillées, le faisant se déplacer trois fois plus vite qu’à l’habitude et même sortir de sa coquille. C’est que contrairement à d’autres espèces de parasites, il ne veut pas manger l’escargot, mais plutôt le pousser au suicide, le rendant ainsi plus susceptible d’être dévoré par un oiseau.

Les mouvements rythmés du vers, semblables à une danse, servent à imiter l’action d’une chenille pour attirer encore plus l’attention des prédateurs. 

C'est ce spectacle unique et psychédélique que le randonneur ébahi a filmé et qui a été repris sur les réseaux sociaux.

Une fois qu'un oiseau a ingéré un escargot infecté par Leucochloridium, les vers parasites se reproduisent dans l'estomac du volatile et poursuivent leur cycle de vie. Les oeufs sont ensuite libérés dans les fientes de l'oiseau. Un nouveau cycle du parasite pourra alors redémarrer.

Une horreur magnifique de la nature.

À VOIR ÉGALEMENT: La « maladie du cerf zombie » gagne du terrain

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité