Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Déjà des signaux très inquiétants

dimanche, 4 avril 2021 à 10:38 - Alors que la saison des feux a officiellement commencé il y a quelques jours au Canada ainsi qu’au Québec, celle-ci semble malheureusement battre son plein dans le Dakota du Nord. Plus de 12 000 hectares auraient été la proie des flammes.


Alors qu’avril s’amorce à peine, plus de 140 incendies ont été signalés au North Dakota Forest Service. Ceux-ci auraient décimé plus de 12 000 hectares, soit plus de trois fois la superficie totale brûlée en 2020, qui était de 3 725 hectares, alors que 518 feux avaient été signalés pour la saison entière.

FEU 4

Les conditions de sécheresse des derniers mois ainsi que le couvert neigeux déficitaire n’y sont pas étrangers et ont d’ailleurs contribué à devancer le début de la saison des feux dans cet État américain. La hausse du mercure et les rafales prévues pour les prochains jours dans ce secteur risquent fort d’alimenter les incendies. Le gouverneur Doug Burgum a d’ailleurs indiqué que son État devait se préparer à subir une difficile saison des incendies cette année.

Scénario météorologique similaire un peu plus au nord

Il semble que l’un des plus proches voisins canadiens du Dakota du Nord, le Manitoba, soit aussi en train de faire les frais des conditions sèches. Le Service des feux de forêt du Manitoba a imposé des restrictions pour l’est et le sud-ouest de la province en raison de risques élevés de feux de forêt.

Celles-ci ont été mises en place après que les résidents d’une trentaine de maisons de la municipalité de North Cypress-Langford aient dû être évacués, jeudi dernier, à la suite d’un feu de broussailles. L’ordre d’évacuation a depuis été levé, mais les conditions propices aux incendies sont toujours en vigueur.

D’ailleurs, à titre indicatif du contexte, entre le début de novembre et la fin de mars, certains secteurs du Manitoba ont reçu 30 % moins de précipitations que leur moyenne habituelle.

FEU3

À Winnipeg, la capitale de la province, seulement 15 cm de neige sont tombés sur la ville cet hiver et à partir de la mi-février, il n’y avait pu de neige au sol. Il s'agirait d'ailleurs du troisième hiver le plus sec pour la métropole.

feu 5

Des avertissements également pour la province

Au Québec, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) a aussi émis un avertissement de risques élevés d’incendie pour les secteurs du nord de Montréal, des Laurentides, de Maganasipi-Dumoine, du Pontiac, de l’Outaouais-Labelle et de Gatineau.

FEU1

Il faut dire que, bien que le sud de la province a eu droit à son lot de précipitations la semaine dernière, celles-ci se sont faites plutôt rares — autant pour la neige que pour la pluie — pour ces secteurs.

La prochaine semaine sera d’ailleurs exempte de précipitations pour le sud du Québec. Un système pourrait toutefois apporter de la pluie au cours de la fin de semaine prochaine. Cependant, il est possible qu’un changement de trajectoire laisse le sud de la province pratiquement au sec.

FEU2


À VOIR ÉGALEMENT : Un violent orage qui frappe l'imaginaire

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité