Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Un animal pourrait contribuer à reboiser l’Amazonie grâce à ses… excréments

samedi, 2 mai 2020 à 11:00 - La nouvelle a de quoi faire sourire, mais l’affaire a fait l’objet d’une étude sérieuse, parue dans la revue scientifique Biotropica. Il semblerait en effet que les excréments du tapir, un grand mammifère herbivore, pourraient aider à reboiser la forêt amazonienne.


Les scientifiques reconnaissent déjà que les animaux aident les forêts à se régénérer naturellement en dispersant des graines, qui sont contenues dans leurs excréments. Les auteurs de cette étude se sont donc demandé si le même procédé pouvait permettre aux forêts dévastées par le feu de renaître.

Leur attention s'est posée sur le tapir, un mammifère herbivore. Selon les observations des chercheurs, le tapir préfère habiter les zones dégradées de la forêt plutôt que les régions plus densément boisées.

Les animaux ont donc été traqués à l'aide de caméras, de photos aériennes et d'observations sur le terrain. Les scientifiques ont également calculé la densité et l'abondance des excréments laissés par les tapirs dans les territoires étudiés.

Les résultats ont ravi les chercheurs : individuellement, un tapir pourrait disperser plus de 10 000 graines sur une surface de 10 000 mètres carrés. Par ailleurs, seul un pour cent des graines ainsi disséminées serait endommagé.

À eux seuls, les tapirs ne pourront évidemment pas sauver les forêts amazoniennes. Ils pourraient toutefois permettre de maximiser les efforts déjà mis en place pour les reboiser.


À VOIR ÉGALEMENT : Une forte houle crée des vagues bioluminescentes

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité