Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Tropiques : une tempête pourrait se former avant le début de la saison

mardi, 17 mai 2022 à 11:20 - Une perturbation pourrait se former avant le début de la saison des cyclones dans les Tropiques. Celle-ci est en développement dans l’ouest des Caraïbes et le sud du golfe du Mexique, et pourrait venir affecter les États-Unis.


Départ hâtif

Alors que la saison débute officiellement le 1er juin, une première perturbation tropicale est sur les radars. Des images satellites ont révélé une accumulation de nuages sur une partie de l’Amérique centrale. Du côté du sud-ouest des Caraïbes, on constate une activité orageuse qui persiste depuis quelques jours.

OURAGANS4

Sous surveillance

À partir de la longue fin de semaine, une zone de basse pression et de faible rotation pourrait se développer en Amérique centrale. Les conditions favorables à l’arrivée d’une perturbation seront alors réunies :

  • L’air chaud et humide ascendant ;
  • Une légère rotation de l’atmosphère ;
  • La présence d’eaux chaudes.

OURAGANS3

Cette partie du bassin Atlantique est particulière, puisque l’eau y est généralement très chaude à ce temps-ci de l’année, tout près des 30 degrés. Cette chaleur permet de soutenir et d’alimenter le développement tropical. Dans certains endroits, la température de l’eau est actuellement au-dessus des normales. Un élément clé sera déterminant à la formation de cette première perturbation : le gyre d’Amérique centrale.

OURAGANS2

DÉFINITION : On utilise le terme « gyre » pour désigner un tourbillon océanique résultant de la convergence de plusieurs courants marins. Ce terme fait également référence à une configuration météorologique qui peut se développer dans l’atmosphère tropicale. Les gyres peuvent se former plus particulièrement dans l’Atlantique Ouest et le Pacifique Est.

D'ici la semaine prochaine, si une dépression tropicale naissait et atteignait le statut de tempête tropicale (c'est-à-dire qui souffle des vents de 63 km/h et plus), elle se nommerait Alex. Ce serait la première de l'année 2022 dans le bassin Atlantique.

OURAGANS5

Avec la collaboration de Bertin Ossonon, météorologue.


À VOIR ÉGALEMENT : Images impressionnantes du dernier satellite de la NOAA

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité