Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Trois choses à savoir sur le prochain coup de chaud

jeudi, 21 mai 2020 à 12:56 - Alors que cette semaine est marquée par du temps sec et chaud, la semaine prochaine risque d’être étouffante et explosive.

Patron météo en faveur du Québec

Si la première poussée de chaleur va pointer le bout de son nez, c'est grâce au patron atmosphérique. Une crête météo dans l’est du continent américain permettra à une masse d’air chaud de grimper d’abord par l’ouest de la province, puis dans le centre, et de plus courte durée et moins intense d'atteindre l’est.

ZOE 4 (2)

De plus, la remontée de plusieurs systèmes au cours de la semaine par l’ouest du Québec et un anticyclone à l’est permettront à l’humidité d’atteindre la province.

humide

Il existe encore de l’incertitude par rapport à l'influence qu'auront les systèmes sur la durée de la chaleur. Alors que certains modèles prévoient de la chaleur étouffante jusqu’aux derniers jours du mois, d’autres la voient s’essouffler avant le dernier week-end de mai.

Dans le scénario « le plus chaud » envisagé par le modèle européen, Montréal pourrait connaître, du 25 au 31 mai, une moyenne de maximums supérieure à 26 °C.

Si cela se vérifiait, il pourrait s'agir des sept derniers jours de mai les plus chauds enregistrés. Le record est 1978 avec une moyenne de 29,79 °C, suivi de 1944, 2016, 2010 et 1929 avec plus de 27 °C. Dans tous les cas, la dernière semaine de mai pourrait se classer dans le top 10 des plus chaudes depuis 1848.

ZOE 5 (3)

Chaleur et humidex étouffants

En début de semaine prochaine, la chaleur envahira l’ensemble du Québec avec les températures les plus chaudes concentrées vers l’ouest, le sud et le centre du Québec. Les premiers 30 °C seront possibles ! À l'est, on parlera plutôt d'un humidex de 30, et de 30+ dans les autres secteurs.

ZOE 2 (2)

C’est en deuxième moitié de semaine prochaine que la chaleur sera plus intense avec des humidex pouvant dépasser les 35 dès mercredi. En effet, des ressentis de 35 et 40 ne seront pas impossibles jusqu’à samedi, particulièrement dans le sud de la province alors que des points de rosée de plus de 20 °C seront à surveiller.

ZOE 1 (1)

Souvenez-vous : la dernière fois que les ressentis ont dépassé les 30 à Montréal, cela remonte au 22 septembre 2019 !

Dans le centre, les ressentis seront presque aussi élevés avec des journées entre 30 et 35. Cependant, dans l’est et l’ouest de la province, la chaleur sera moins intense. En Abitibi, elle sera surtout présente en début de semaine, mais s'estompera par la suite.

En mai 2010, l’humidex avait grimpé jusqu’à 40 à Montréal et Québec. L’humidex record est à Gatineau avec 41 en 2013.

zoe 7 humidex

Instabilité dans l'air

Après une semaine sous le soleil, la semaine prochaine risque d’être plus active. Avec l’arrivée de la chaleur et de l’humidité, l’air sera plus instable et des orages pourraient se former.

zoe 6 (2)

De mardi à samedi prochain, des risques seront donc à prévoir. Il est encore trop tôt pour déterminer les régions et les conséquences associées à ces orages (grêle, fortes pluies, etc.).

À VOIR ÉGALEMENT : Les éléments se déchaînent au Texas !

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité