Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Texas – Québec – Suède : une méga tempête a parcouru plus de 8000 km !

lundi, 10 février 2020 à 19:11 - Le 4 février dernier, un système dépressionnaire s’est formé au-dessus du Texas. Il a traversé les États-Unis pour remonter sur la côte Est et apporté d’importantes quantités de neige sur le Québec. Pour finir, il a traversé l’océan Atlantique et frappe présentement, avec force, l’Europe.

En Amérique du Nord, plus de 150 millions de personnes ont été affectés, de près ou de loin, par une puissante perturbation entre mercredi 5 février et samedi 8 février.

Le sud-est des États-Unis a été touché par la partie « chaude » du système : plus de 20 tornades ont été signalés entre le Mississipi et les Carolines, entre mercredi et jeudi soir dernier ; de violentes rafales ont été enregistrées ; d’importantes quantités de pluie sont tombées (provoquant des inondations soudaines). Bref, les conséquences ont été très nombreuses.

Le nord-est des États-Unis, le Québec, l’Ontario et les Maritimes ont été touchés par la partie « froide » du système. Les quantités de neige ont été très importantes. Les précipitations sont tombées sous forme solide, et quelques secteurs du nord-est des États-Unis ont connu un épisode de pluie verglaçante, comme l’Ohio.

Plus précisément, au Québec, il est tombé jusqu’à 50 centimètres de neige en Mauricie, et entre 35 et 45 centimètres à Montréal. 1250 incidents ont été signalés sur les routes de la province, dont un carambolage impliquant plus de 50 véhicules sur l’A20.

recap tempete

8000+ kilomètres plus loin...

... La méga-tempête s’appelle désormais Ciara et frappe avec vigueur l’Europe. Au moins sept personnes sont décédées. Mais comment l’Europe peut-elle être frappée par le même système que nous, aussi rapidement ?

La perturbation a pu traverser l’Atlantique à une vitesse folle, en profitant d’un courant-jet aux vents extrêmement puissants : à leur pic, « les vents atteignaient 350 km/h, alors que l’on considère habituellement qu’à 270 km/h, ils sont très forts », indique Réjean Ouimet, expert météorologue à MétéoMédia. Ces vents d’une puissance rare ont même pu profiter à un avion reliant New York et Londres qui, au lieu de faire le voyage en 6 h 13 en moyenne, l’a fait en un peu moins de 5 heures.

AVION ZOE

En se rapprochant de l’Europe, notre ex-tempête de neige a pu profiter d’un regain d’énergie au contact de la dépression d’Islande. Il s’agit d’un système dépressionnaire qui, comme son nom l’indique, se trouve près de l’Islande et qui est présent de façon semi-permanente en hiver.

Tempête hivernale sur l'Europe de l'Ouest

Depuis dimanche, de très fortes rafales frappent le nord-ouest de l’Europe. Le Royaume-Uni, l’Irlande, les Pays-Bas et des parties de la France et de l’Allemagne, étaient aux prises avec des rafales à plus de 140 km/h. De très nombreux vols ont été annulés, et plusieurs dizaines de milliers de coupures de courant ont été enregistrées.

En Suède, les rafales ont été moins violentes puisqu’elles se trouvaient autour de 90 km/h, mais les services ferroviaires ont tout de même arrêté dans l’ouest du pays.

Pour le nord de l’Europe, la tempête touche à sa fin, mais pour les secteurs du sud de l’Europe de l’ouest, le pire reste à venir. Selon Météo-France, la « Corse devrait souffrir de rafales atteignant, voire dépassant temporairement, les 200 km/h ».

SOURCES : Le Monde ; CNN ; Météo-Centre ; Météo-France

À VOIR ÉGALEMENT : L'Antarctique enregistre un record de chaleur

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité