Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Spectaculaire : un coucher de soleil sur une autre planète !

vendredi, 3 juillet 2020 à 10:52 - Le coucher de soleil est souvent d'une grande beauté, voire spectaculaire. Imaginez un peu assister à ce spectacle sur une autre planète. Voyez les images incroyables.


Le coucher de soleil est une scène qui peut s’avérer fort spectaculaire, surtout si le ciel est illuminé de couleurs rosées, ou si notre étoile se cache lentement pour disparaître au bout d’un plan d’eau. Ce phénomène existe aussi ailleurs dans le système solaire et même sur d’autres planètes orbitant autour d’une autre étoile. Des scientifiques de la NASA ont mis en images différents couchers de soleil en les comparant avec ceux que nous connaissons.

En considérant les conditions atmosphériques, l’allure du crépuscule peut varier énormément. Un ciel couvert offrira un spectacle différent d’un ciel dégagé ou brumeux. Sur Mars, la poussière oxydée colore l’horizon et proposera aux futurs visiteurs un phénomène orangé. L’atmosphère très opaque et oppressante de Vénus laisse supposer des couchers de soleil jaunâtres. Celle de la géante glacée Uranus est principalement composée d’hydrogène et d’hélium, mais aussi de méthane qui lui donne cette belle couleur bleue. Si un astronaute pouvait assister à un coucher de soleil sur Uranus, il serait certainement émerveillé par la beauté du spectacle.

Titan, une des lunes de Saturne qui possède une atmosphère et un cycle hydrologique semblable à celui de la Terre (un cycle composé d’hydrocarbures), laisse entrevoir les derniers rayons du Soleil à travers un ciel opaque et brumeux, de couleur orangée. Les scientifiques ont également illustré un coucher de TRAPPIST sur une exoplanète orbitant autour de l’étoile du même nom.


À VOIR ÉGALEMENT : Les raisons d'aimer juillet, les voici.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité